lundi 10 septembre 2007

En vrai, les Japonais c'est trop des enculés

On t’a toujours dit que les Japonais ils étaient gentils comme tout, polis comme les pierres du Néolithique, serviables et charmants. Ça arrive. Mais en vrai les Japonais c’est trop des enculés. Je t’explique :

Tu vois la photo, là, c’est dehors et il fait un bon 40°C. Genre, il fait chaud, quoi. Regarde bien, il y a des travaux à gauche, ils sont en train de travailler sur des canalisations souterraines. Et ils ont placé DEUX mecs, un de chaque côté du passage sécurisé pour piétons, et le boulot de ces 2 mecs c’est juste de te dire que tu peux traverser sur le passage sécurisé pour piétons. Genre on tend un bras et on agite un petit drapeau.
Toi, gros naïf, tu te dis "oh putain, les Japonais ils sont trop serviables et en plus ils ont trop bien bossé leur communisme parce que des boulots à la con comme ça, mine de rien ça réduit les stats du chômage, URSS-staïle".
Alors déjà, si t’as un truc gélatineux au bout de la moëlle épinière (nan, pas tes hémorroïdes, à l’autre bout de ta moëlle épinière !) t’es peut-être en mesure de deviner tout seul que quand y a des travaux ben tu prends le passage sécurisé ad hoc. La preuve, en France les gens ils le font sans qu’on leur explique, et Dieu sait que les Français, hein, ouais, on s’est bien compris...


Ensuite, checke bien la combine : tu vois le mec au premier plan, c’est un vieux. Un vieux genre 60 ans ou plus, tu vois, genre qui coûte bonbon au contribuable (si tu kiffes tellement le Japon tu feras bien de te renseigner sur le problème des retraites, que les Japonais ils vivent tellement vieux que ça leur coûte les yeux de la tête, ça leur apprendra à bouffer que du poisson, aussi. Je te foutrais un régime "Nutella" là-dedans, moi, des grosses tartines pleines de Nutella matin, midi et soir pour tous les plus de 50 ans et hop, fais péter le cholestérol et les infarctus ! ("shinzô hossa", comme ils disent dans Metal Gear Solid)). Bon, alors le vieux tu vois, il coûte trop cher à la société alors d’abord on le fout dehors (je te rappelle qu’il fait chaud sa mère) toute la journée. Si t’es jamais allé au Japon t’es pas forcément au courant, mais au Japon le soleil il se lève à 6h du mat’, donc à 7h il fait déjà 40°C. Donc le vieux dehors sous le cagnard, OK, mais dehors sous le cagnard debout ! Et avec un uniforme par-dessus ses vêtements, tu vois, des fois que les manches courtes ça l’empêcherait de bien agiter son petit drapeau. Mais là où tu comprends enfin la cruauté japonaise, c’est quand tu regardes la tête du vieux : il porte un casque. Je t’ai pas dit que les mecs ils planchaient sur une canalisation souterraine ? Tu vois une grue quelque part, un truc bien lourd ou dangereux qui pourrait tomber du ciel ? Voilààà, tu commences à piger : y a aucune raison pour que ce mec porte un casque, mais on lui fait porter un casque pour qu’il ait bieeen chaud. Nous on s’est débarrassé de nos vieux par chance, la canicule on l’avait pas prévue, mais les Japonais ils laissent rien au hasard. They’ve got a plan.
C’est pas des enculés, sérieux ?

3 commentaires:

isanatori a dit…

Salut Robert Patrick/NOX,

J'ai eu la mauvaise idee de lire ton blog au boulot. Resultat, j'ai eu un mal de chien a ne pas eclater de rire en lisant l'hisoire des p'tits vieux qui font la circulation des pietons et le coup des chiottes japonaises.

A propos des types charges de faire circuler les gens aux abords des travaux, moi j'en ai vu qui dormaient debout...dans les escaliers du metro. Ca explique sans doute le casque.

Au plaisir de lire la suite de tes notes d'humeur. (C'est bon pour les abdos, en plus)

Octave a dit…

Franchement, je me suis jamais autant marre devant un blog! Je suis au Japon depuis 2 semaines et tout est tellement vrai!
Continue!

Florian a dit…

de retour du japon j'ai observé aussi ses petit veux près de chaque chantier sans comprendre leur rôle, maintenant je sais!!! MERCI

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.