mercredi 10 décembre 2008

J'me lève pas.

Au Japon, je fais comme les Japonais : je fais mon connard. Dans le métro.

Toi tu me regardes, avec ton costard noir et tes 4 boutons de manchette, ta cravate, tes cheveux gominés, tes pompes qui valent plusieurs fois le prix des miennes et ta montre qui a coûté plus que mon billet d'avion, et tu te dis que je suis bien un gros connard d'étranger qui comprend rien à rien, que si j'étais Japonais comme toi je me ferais une joie de te laisser ma place, pour que tu puisses lire ton journal, ouvert en grand, les jambes écartées, au mépris de tes voisins et de la foule qui blinde ce wagon Sheffield-style.

Mais moi, tu vois, je connais mes classiques chinois, notamment ce vieil adage :
外人不座
老人不座
"qui ne laisse pas s'asseoir un étranger ne laisserait pas s'asseoir un vieux".

Alors je te laisse mariner dans ton ballotement, sachant que si tu étais à ma place tu trouverais complètement normal de pas lever ton cul pour une femme, un gosse, un vieux, un gros, un fatigué... Et que ta société est tellement vérolée de ta morgue que même si tu te levais les autres oseraient pas s'asseoir.

Alors je fais mon connard.
J'me lève pas.


10 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien dit! Cependant, te serais tu lever pour une vieille dame tremblante avec sa canne qui se fissure a vue d 'oeil , risquant de lacher sous la pression de son poids?

oldergod a dit…

ca a ptetre l'air con la mais je vois pas le rapport entre l'adage et ton anecdote.

que je te mette toi ou le jap en sujet de l'adage, ca colle pas.

senbei a dit…

J'adore, j'adhère !

Un reflexion que je me fais presque quotidiennement, avec mes 3h48 de train quotidiennes.

Robert Patrick a dit…

@Anonyme : jamais de la vie. Si je me lève, tous les Japonais du wagon penseront que je suis un envahisseur qui cherche à plomber leur économie en maintenant le confort de leurs vieux qui leurs coûtent si cher. Alors que si je reste assis, c'est la preuve de ma compréhension de la culture japonaise, de leur problème des retraites ; un vieux en moins c'est toujours ça de pris pour le système.
Donc je reste assis et je vois leurs yeux briller : "il est des nôtres".

Pavy a dit…

Se lever pour un salary man ca serait vraiment le comble!
Juste pour les vieux de plus de 90 ans (a vue de pif) et les femmes en ceinte de plus de 12 mois.

Alex a dit…

Je crois que pour les vieux, ils ont pas besoin de toi. Ils ont été assez fort pour paumer les registres de cotisations tous seuls :D

Anonyme a dit…

@Robert Patrick: lol! re-ben dit!

Nae-chan a dit…

Tu peux rajouter femme enceinte ou femme portant un enfant.
Je suis à 100% d'accord, je me dis toujours que mes les ptits branleurs en France filent leur place aux personnes agées.

Petite histoire, j'ai vu un jeune homme s'effondrer devant moi, tout le monde s'est bien écarté histoire qu'il s'écrasse comme une merde par terre, j'ai été la seule à l'aider et lui donner ma place.

Et enceinte, je feifbais de me sentir mal pour qu'un blaireau se bouge de lui-même, mais bon j'ai souvent du rester debout même à genre 8 mois de grossesse et cela même en fasse des places réserver.
Faut dit qu'ils ont la technique, je m'assois et je baisse la tête histoire de faire comme si je voyais rien.

Ah le Japon, ce pays si respectueux, ^_______^

suparoban a dit…

Telle est la societe japonaise, on astique, on balaie et on jette "propre" devant son voisinage ; on se courbe, on se sourit, on se o-miyage egalement mais loin du clan, de la tribu, on s'encule !

Alors quand je suis bourre,dans le train sur le chemin du retour, je fais la morale aux gens !

Anonyme a dit…

J'ai eu la haine je dois dire sur ce sujet, dans le bus avec mon gamin de 4 ans qui bien claqué après une après midi de promenade me dit qu'il veut s'assoir. Le lycéen juste en face faisant à moitié semblant de dormir, et ma femme (Japonaise) qui ne trouve rien de mieux qu'à me dire qu'au lycéen au japon les journée sont épuisante, des fois je suis pas tout…

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.