jeudi 7 mai 2009

Izanagi et Izanami sont dans un bateau...

Parmi tous les clichés véhiculés sur le Japon, un des plus répandus – et pour cause – serait que "les Japonais respectent la Nature", "les Japonais vivent en harmonie avec la Nature".

Putain, j't'en foutrais de l'harmonie avec la Nature, moi.

Car si le cliché est si vivace, ce n'est pas sans l'aide d'une certaine propagande Miyazakiste, ces œuvres d'animation qui font l'unanimité sur tous les continents et qui constituent, aux yeux du profane, l'essence de la japonité.

Sérieusement, comment est-ce que tu peux encore faire confiance à un mec qui est passé expert en lavage de cerveau ?

Robert Patrick a donc décidé de te révéler, une fois de plus, le vrai Japon.

Tandis que mon avion survolait les merveilleuses montagnes émeraudes du Japon, quelle ne fut pas ma surprise de distinguer au milieu de cette verdure d'étranges signes cabalistiques.

Quel était donc le sens de ces tracés mystérieux ? Nagoya était-elle devenue le nouveau Nazca (et la vallée du vent) ?

Alors que la distance me séparant du sol s'amenuisait dangereusement (et ce Bernoulli, tu lui fais confiance ?), je réalisai l'horrible vérité : ces tracés au milieu des montagnes étaient en fait des parcours de golf !

Voilà bien le respect japonais de la Nature ! Dès que le Japonais rencontre un coin de verdure, il y construit un parcours de golf ! Et il s'acharne, l'animal !

Et après ça vient se plaindre que ça manque d'espace vital...

Oh, je vous vois venir : vous allez me dire qu'on constate la même propension à la construction de pelouses aux alentours de Roissy.
Sots !
N'avez-vous donc pas remarqué l'américaine topologie de la Nature roisséenne ? Cette Nature-là, il y a longtemps qu'elle n'a plus son mot à dire.

Du reste, est-ce que vous voyez les roisséens se pavaner avec la Nature par-ci, la Nature par-là, et vous prendre de haut quand vous faites remarquer qu'il n'y a pas grand intérêt à se casser le cul à construire une maison tout en bois si c'est pour qu'il y fasse la même température à l'intérieur qu'à l'extérieur ?

Lorsque désormais on vous fera l'éloge du rapport des Japonais à la Nature, faites l'étonné, l'émerveillé, nous aussi on sait faire les beaux et préserver les apparences.

Mais vous saurez.

13 commentaires:

David a dit…

Le Japon c'est bien le pays dont toutes les côtes sont bétonnées ? C'est bien ça ?

Anonyme a dit…

Evidemment que la nature à la Mononoké tout le monde s'en tamponne après le générique de fin ; mais se trouver au cœur d'une nature finement ciselée, seul sur au milieu d'un 12 trous façon jardins de l'empereur... La nature brute est soit chiante, soit hostile. Vive le golf zen !

Anonyme a dit…

Saurez vous retrouver le pourcentage d'arbres originels (et pas replantés après destruction des montagnes pour faire des para-séismes ou para-tsunamis ou plus japonologiquement pour se faire des thunes) sur tout le territoire nippon ? Bonne chance, car faut chercher après la virgule

Ama a dit…

lol c'est vrai que des fois, ils atomisent grave, surtout pour les transports j'ai remarque (voies de chemin de fer / routes). ils rabottent les flancs et coupent literalement des collines en 2 pour fair passer une route bien droite et SANS denivellation !!

en fait, c'est des gros bourrins, comme moi quoi lol

Alex a dit…

Bourrins non. Car il font ça bien en plus.

Ama a dit…

Oui c'est bien fait, mais c'est moche.
Voir une jolie colline coupee en deux par une route de 2 voies rectiligne au ras des paquerette (un exemple entre Furano et Asahikawa si je me souviens bien), c'est moche, desole... :(

lili a dit…

c'est pas eux les rois du sachet individuel? ou du multiemballage?!! alors que le reste du monde cherche à diminuer les emballages.

Queenie a dit…

Bonjour RP,

Cela n'a rien à voir mais comme tu as fait un saut à Roissy, tu as des choses à dire sur la Japan Expo de Paris ?

Histoire de me décider à y aller ou pas...

Robert Patrick a dit…

@Queenie : WHAAAAAAAAAAAAATTT ?!

A moi ? A moi tu me demandes si j'ai des choses à dire sur la Japan Expo ?

Ben non, en fait, rien du tout (pas du tout, mais alors PAS DU TOUT mon univers). Mais si j'en crois le Raton, il vaut mieux aller à l'Epitanime.

Queenie a dit…

Bonjour RP,

En fait ce n'est pas mon univers non plus mais je m'attendais à une réponse enflammée. Zut, ça a fait flop !
C'est que tes commentaires très incisifs commencent à me manquer !!

Patataboy a dit…

EPITANIME ... Je ne pensais pas que cette convention avait survécue.

Que de souvenir là-bas.

Mais c'est vrai que c'est moins ramasse blaireau que Japan Expo.

Eled a dit…

Ouais, euh, "viteuf" comme on dit.
Y'a de bons cas là-bas (Epita/Epitech de base, visiteurs en prime).

Zap Brannigan a dit…

Les Japonais aimment bien la nature, mais la nature SOUS CONTRÔLE. Comme les pastèques cubiques, les fraises d'un rouge tellement pur qu'elles semblent avoir été peintes, ou les jardins sans feuilles mortes par terre.

Une exception cependant, et non des moindres : quelques dizaines de millions de petites culottes, à l'intérieur desquelles la nature est aux antipodes des greens parfaitement taillés.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.