mercredi 9 janvier 2008

La J-POP, c'est d'la merde (part.2)

Une récente vérification des mots clés amenant à ce blog m’a confirmé que mes lecteurs ne sont pas forcément musiciens, ni même forcément japonisants. Comment leur permettre alors de pouvoir se défendre lorsqu’ils sont aggressés par des fans de J-POP persuadés que Hamasaki Ayumi chante comme une déesse (performance au top au Kôhaku de cette année ; elle me donne envie de sortir un album tellement je chante mieux qu’elle) ?

Sois sans crainte, lecteur, voici un guide pratique qui te permettra d’identifier immédiatement une chanson de merde et de stopper à base de popopopop tous ceux qui ne voient le Hip-Hop qu’avec des samples de Jpop !

"Sakura" : évoquer les cerisiers au détour d’une phrase est poétique. Marteler le mot "sakura" pendant 3 minutes dont 2 de refrain ad lib, non. Ça prouve juste qu’on n’avait pas une seule putain d’idée originale pour construire sa putain de chanson.

Mon conseil : déclarer sans équivoque que toute chanson portant le titre "Sakura" ou comportant le mot "sakura" dans le refrain est une chanson de merde.

WOW : celui-là est super pratique, t’as même pas besoin de comprendre le japonais. La chanson de merde se reconnaît immédiatement au WOW qui finit la première phrase. Ou le premier couplet. Ou dans le refrain.

Mon conseil : nique sa mère les chanteurs de J-POP.

Sinon pour ceux qui ont un peu de passif en japonais, vous aurez remarqué que le mot de cette année, c’est-à-dire le mot qu’il fallait employer dans sa chanson pour être à la mode, est "samayou", avec les kanji pour faire genre on a été à l'école jusqu'au bac. L’année dernière c’était "nakanaide".

Vivement le palmarès 2008 !

14 commentaires:

Alex a dit…

"popopopop tous ceux qui ne voient le Hip-Hop qu’avec des samples de Jpop !"

joli :)
Rien d'autre à ajouter.

Ah si peut-être en fait.
Dans la liste des chansons de merde je rajouterais les chansons où on te ressert une fois par couplet ou par refrain, voire les deux, un bon vieux "kimi no soba ni" etc etc des famille. Dans le genre, on fait toutes des chansons pareilles. Chais pas, t'en prends trois du genre, tu mélanges les paroles, tu créer un beat minable, deux trois violons qui pleure et tu fais un tube quoi ! La classe !
Japanese Style, à base de popopopop, mais pour la Jpop je developpe. (ou pas)

Crack a dit…

....la scène pourrie, c'est d'la bombe bébé, et si t'as l'pédigré ça s'reconnait au débit.

C'est vrai que tu as oublié les "soba ni iru yo", "kimi wo mamoritai", et autres "kono namida"...
Dans les groupes les plus représentatifs de la inutilité de ce style de musique sans style, la première place du podium revient sans nul doute à SMAP, qui devance les deux baltringues de WAT et les minables de V6 (remarquez que les sigles sont à la mode, c'est ça le 93 style).
Je tiens d'ailleurs à préciser que SMAP est le seul groupe de "chanteurs" au monde (je n'ai pas peur de le dire) dont l'intagralité des membres soit connue pour son incapacité à chanter (on ne leur demande même plus de chanter juste, mais simplement qu'une voix sorte de leur bouche à pipe), à ne faire AUCUN progrès depuis la dizaine d'années qu'ils pourrissent les ondes, et à déplacer des foules hurlantes quand même.

Nox a dit…

C'est un peu plus compliqué que ça :

le "sakura" est un tampon commercial. Toute chanson étiquetée "sakura" qui sort au printemps assure un minimum de ventes. Pur le WOW, il y a un côté "comme ça on se fera pas trop chier à retenir les paroles", une sorte de facilité qui arrange bien tout le monde.
Les exemples que vous me donnez se trouvent également dans les bonnes chansons, tout simplement parce qu'ils s'agit de lieux communs à l'expression amoureuse en japonais. Après il ya des gars qui les utilisent correctement et il a les boulets...
SMAP n'est pas un très bon exemple : leur chanson "sekai ha hitotsu dake no hana" ou quelque chose comem ça a été composée par un mec qui SAIT ce qu'il fait. Que ce soit chanté par un groupe de balletringues est une autre question. En l'occurence la chanson a été reprise par Marty Friedman également.
Ce sur quoi je chie, c'est la chanson composée dans la plus grande indigence artistique, ce qui n'est pas le cas de "sekai ha hitotsu dake no hana".

patataboy a dit…

Je pense que la J-pop représente bien le Japon d'aujourd'hui. A savoir, bannir ce qui est trop créatif et ne faire que ce qui marchait déjà avant. Que ce soit en publicite, en chanson ou même Manga (je suis affligé par ces mangas qui ne sont prétextes qu'à exacerber la fibre communautaire des jeunes Japonais à coup de Nakama par-ci, tomodachi par-là). Au Japon l'individu ne se définit qu'à partir du moment ou il appartient à un groupe, et il doit bien sûr se plier aux règles immuables du dit groupe.
Bon il faudrait que je fasse un blog aussi pour relater les trucs sidérants (en bien ou en mal) que j'ai trouvé là-bas pendant les 1 an que j'y ai vécu, mais bon j'ai pas le temps ni les compétences.
Je vais donc m'astreindre à poster des commentaires

patataboy a dit…

Pour en revenir à SMAP quelqu'un aurait-il moyen de mettre un contrat sur la tête de shingo, sans déconner, non seulement leur groupe est une torture pour les oreilles, mais en plus voir sa tronche (de shingo le décoloré) sur chaque pub du metro me file envie de lui bourré sa gueule, et surtout son sourire, de marrons.

Enfin il y a des fois où je suis content que le Japon soit une ile ... il y a des trucs qui ont du mal à traverser la mer dont la Jpop qui ne sévit vraiment que là-bas. A croire que le Kamikaze fonctionne dans les deux sens.

Nox a dit…

Ben si t'as pas le temps ni les compétences tu m'envoies tes photos et tes idées et je rédige pour toi.
Tu verras, je fais ça très bien...

patataboy a dit…

Sans problèmes et avec plaisir. Enfin tu verra que dans l'ensemble nos idées se rejoignent.

Crack a dit…

"C'est un peu plus compliqué que ça" lol, en lisant une phrase introductive aussi condescendante je m'attendais à une explication du tonnerre et à des arguments imbattables (sur un terrain boueux comme celui de la jpop c'est bien difficile, je te l'accorde).
Sakura est un tampon commercial dans certains cas, mais de très belles chansons s'appellent également Sakura, pas que des merdes (je t'invite, la prochaine fois que tu vas au karaoke à faire une recherche par titre de chanson "sakura" pour voir le nombre hallucinant de résultats).
En ce qui concerne SMAP, si c'est un bon exemple car, même si tu considères cette chanson comme étant une réelle oeuvre musicale, comme tu le dis ils ne l'ont PAS écrites eux mêmes, et quand ils la chantent c'est un massacre (même si je décèle en toi un fan de SMAP, tu n'auras pas la mauvaise foi de dire le contraire j'espère).

Nox a dit…

@crack : effectivement, je suis un fan hardcore de SMAP, je vois que tu m'as bien cerné *giggle*. J'espère que tu ne fais pas des études de psycho, ça ferait un chômeur de plus (mais si tu fais des études de japonais ça fera un chômeur de plus de toute façon...).

Crack a dit…

Oh ben faut pas le prendre comme ça voyons. J'ai pas écris "giggle" (parce que je ne parle pas anglais), mais l'ironie me semblait giggler d'elle même.
Merci de t'inquiéter pour moi je ne fais ni l'un ni l'autre.

Anonyme a dit…

Bon, j'arrive après la tempête on dirait...


Mais Nox a raison. C'est vrai que les SMAP chantent comme des casseroles, mais personne ne prétend qu'ils chantent bien au Japon! Leur popularité vient du fait qu'ils squattent les chaînes de télé japonaise et font bien plus que chanter, ils présentent des émissions, jouent dans des séries, films... Pas de leurs "talents" de chanteurs! De toute manière, les SMAP sont des idols, et les idols chantent comme des casseroles en générale.

D'ailleurs, c'est pour ça que dans les chansons d'idols lors du refrain ils/elles chantent tous en même temps, ça permets de camoufler leur chant faiblard.

Bref,
même les fans de SMAP savent qu'ils ne savent pas chanter. Donc c'est un mauvais procès qu'on leur fait.

Mais la chanson Sekai ni Hitotsu Dake no Hana a mérité son succès, c'est une excellente chanson, avec une jolie mélodie et de belles paroles. Et je ne suis pas fan de SMAP.

Pareil pour le fait que beaucoup de chansons contiennent des paroles similaire les unes aux autres, c'est dû au fait que le marché musical au Japon marche beaucoup plus vite qu'en France. Et les japonais achètent plus de musique, et ce pendant toute l'année.

Une chanson fait en général la plupart de ses ventes en 2 à 3 semaines maxi. Un titre qui reste numéro pendant plusieurs mois d'affilée c'est très très rare. Alors qu'en France c'est courant quand même.

Et à chaque saison, on fait des chansons adaptée à la saison en cour, au printemps c'est SAKURA et SOTSUGYO, alors qu'en hiver c'est YUKI.

La musique est plus saisonnière au Japon donc. Et les chansons commerciales reflètent cette tendance (plus forte qu'en France) qu'il y a au Japon de vouloir ressentir les saisons, au travers de la nature, la nourriture etc...

Non! a dit…

Vraiment n'importe quoi!!

Mr.Children, Dreams Come True, Bump of Chicken, Masashi Sada, Yôsui Inoue, les Blue Hearts, Masayoshi Yamazaki, Kazuyoshi Saitô, Suga Shikao, Superfly, Shiina Ringo, Cocco, UA, Tôkyô Jihen, Aiko, Porno Graffiti, L'arc en Ciel, Asian Kung Fu Generation, Capsule, Perfume, c'est de la merde pour toi??????????????

Même Ayumi Hamasaki, qui ne pond que des grosses merdes ces dernières années, a fait de bonnes chansons au début de sa carrière. Les thématiques des paroles de ces chansons sortaient du tout venant de la J-POP: un exemple, la chanson monochrome.

Et les SMAP sont effectivement des chanteurs de merde (putain, mais Nakai devrait être interdit de micro !!), mais faut vraiment être borné pour ne pas reconnaitre la qualité de la compo d'un Yozora no Mukô ou d'un Sekai ni Hitotsu Dake no Hana!!!

Non! a dit…

La J-POP (c'est la seule ortographe correcte au passage....), c'est comme le reste, y'a beaucoup de trucs pourraves, mais il y a aussi des perles. Il faut avoir l'esprit borné pour dire que c'est de la merde.

Et j'espère que tu sais que la J-POP ce n'est pas que de la pop guimauve, hein?? Ce n'est d'ailleurs même pas un genre musical, c'est juste un fourre tout pour caser la musique sortie par les majors, hors enka. Morning Musume, Shugo Tokumaru (classé 8ème meilleur album de l'année 2008 sur Metacritic, sorte de rottentomatoes) et Capsule sont tous des artistes J-pop.

Je précise parce que beaucoup d'occidentaux croient à tort (!!!) que la J-pop est un genre musical, alors que c'est juste une classification inventé par les marketeux pour différencier la musique de jeunes de la musique de vieux (enka).

Par exemple, l'ami Crack a dit que Gackt ce n'est pas de la J-pop, sauf que en fait, s'en est (et c'est pourrave). Nombres d'artistes considérés comme "jrock" par les fans étrangers, sont classés en J-POP au Japon. Shiina Ringo et Tôkyo Jihen par exemple.

Un coup d'oeil sur le wikipedia japonais ,ou un petit tour chez tower records confirmera mes dires.

Robert Patrick a dit…

"La J-POP (c'est la seule ortographe correcte au passage....), c'est comme le reste, y'a beaucoup de trucs pourraves, mais il y a aussi des perles. Il faut avoir l'esprit borné pour dire que c'est de la merde."

>implying anyone here gives a shit.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.