mercredi 9 janvier 2013

Du plastique avec des trous dedans.


Aujourd'hui, retour aux amours sociologiques, avec l'explication de la déferlante incontrôlable des Croc's, ces chaussures hideuses que les Japonais ont passionnellement adoptées, eux qui font pourtant tellement les malins à base de sapes de marque.

Régulièrement classée dans le top 5 des questions fondamentales sur le Japon telles que "Pourquoi les Japonaises sont-elles si fourbes ?", "Pourquoi la blogosphère japanisthanaise est-elle si moribonde ?", "Pourquoi Hayami Shô ne double-t-il que des traîtres ?", ou "Que fout un gros affublé d'un micro-pénis dans un porn ?", la question "Comment toutes ces grognasses qui n'ont que "Louboutin" ou "Gucci" à la bouche plus souvent qu'aux pieds sont-elles devenues les premières consommatrices des ces écrase-merde ?" ne pouvait rester plus longtemps sans réponse.

Le fait est qu'au Japon, porter des Croc's est juste UNE ÉVIDENCE, comme nous l'allons montrer tout à l'heure :

1) L'identification.


Dans un pays complètement obsédé par Disney – premier lieu de rendez-vous idéal pour une date ? Disneyland, bien sûr ! –, quelle meilleure idée que de pouvoir enfin ressembler à Sora de Kingdom Hearts ? T'avais déjà la coupe de cheveux, les accessoires de partout, il te manquait juste les chaussures démesurées. C'est chose faite.

2) Le côté pratico-esthétique.

Ouais, t'as bien lu : "pratico-esthétique". Et j'explique : l'été il fait chaud et la logique veut donc que tu aies les pieds à l'air. Sauf qu'au pays des mycoses morfales et des pieds palmés à l'oignon, t'as pas toujours envie d'exposer tes panards avec des sandales de paysan.
Tu passes pas 2 heures à décorer ta gueule comme un sapin de Noël en y foutant le plus d'artifices possible pour ensuite dévoiler au premier venu que t'as des pieds de troll.
Une bonne paire de Croc's, en revanche, et le problème est réglé : pieds aérés, mais cachés. Et puis tu les prendras 3 tailles au-dessus, comme le reste de tes godasses.

3) Le côté pratico-pratique.

Ben ouais, mano, dans un pays où tu passes ton temps à te déchausser pour un oui pour un non, quoi de plus pratique que ces godasses ? Ne cherche pas, la réponse c'est "RIEN".
Tout simplement.
Il faut avoir vécu un déménagement et avoir dû se déchausser à chaque transport de meuble (et quand t'as un piano dans les mains, t'as moyennement le loisir de faire tes lacets, tu vois...) alors que PUTAIN ON QUITTAIT L'APPART', QU'EST-CE QUE ÇA PEUT BIEN FOUTRE QU'ON GARDE NOS GROLLES ?! pour comprendre toute l'utilité de ces chaussures.

D'ailleurs tu le sais, les Japonais avaient en eux le désir ardent de ces chaussures depuis leur plus tendre enfance : tous ces mocassins kakatofumisés depuis l'école primaire, tous ces chaussons piétinés, tu crois que ça avait quelle gueule ? Est-ce que tu imagines toutes ces culottes japonaises trempées à la vision enchanteresse de la réalisation professionnelle d'un modèle de chaussures que tu as été obligé de recréer à chaque nouvelle année scolaire ?
Ces pompes idéales, cette forme que tu as eue aux pieds depuis qu'on t'a imposé l'uniforme et ce goût si sûr des chaussettes blanches avec des chaussures noires qui te poursuivra même quand tu seras salaryman, cette chaussure parfaite pour tes pieds de râcle-bitume, elle existe, elle est dispo, elle sera à toi : la Croc's, mec !

Comment les Japonais pourraient-il résister ? Même moi j'ai craqué, t'as qu'à voir.

Et si tu savais comment je SWAG fatalement à 7h30 le matin en sortant mes poubelles avec mon pyjama Uniqlo tout doux qui me fait ressembler à un nounours et mes Croc's bleu marine... Toutes les vieilles du quartier en sont moites.

23 commentaires:

Anonyme a dit…

oh putain, quels pieds !
(au pluriel ;) )
C'est un best off de l'académie de médecine j'espère ?
Excellent post, damned, comme les autres, j'ai bien ri ! déjà vécu le déménagement d'un canap' au Japon, le passage de l'entrée c'est pas pour les rigolos ;)

Anonyme a dit…

Les crocs, c'est la vie !

Raton-Laveur a dit…

Maintenant tu réponds sur les gros avec des microbites dans les JAV. J'ai ma petite idée mais j'aimerais avoir la tienne.

Robert Patrick a dit…

@Raton : ben y a pas grand'chose à en dire, sinon que c'est souvent un combo gros+micro-pénis, donc j'en déduis un manque de testostérone à l'adolescence à cause de l'obésité justement, mais si ça se trouve ça a rien à voir. Pour le mec en question, il fait partie de l'équipe du film, les mecs qui font de la figuration et que tu retrouves d'un film à l'autre quand c'est le même réalisateur.
J'aurais envie de dire que c'est super frustrant de tripoter une actrice sans même bander, mais en même temps, le Japon c'est le pays des salaryman qui lisent du porn le matin et qui baisent pas de la journée...

Anonyme a dit…

A chaque fois que je te lis j'ai l'impression que tu hais et méprises les japonaises au plus haut point. Pourquoi? Franchement a part le style vestimentaire et un gout particulièrement prononcé pour ce qui brille, ça reste des femmes avant tout. Je ne trouve pas les françaises, les italiennes ou les brésiliennes moins manipulatrices, intéressées, calculatrices, superficielles ou mesquines que les japonaises.

Robert Patrick a dit…

@Anonyme : c'est marrant que tu dises ça sur un article pas spécifiquement consacré aux Japonaises... Tu m'expliques ?
Mais sinon, quand tu veux te la jouer princesse à causer de marques sans arrêt, à collectionner les sacs Vuitton et que tu finis avec des Croc's, faut pas t'étonner d'en prendre plein la gueule ensuite, Japonaise ou pas. Quand les Japonaises se la racontent niveau fashion, se permettent de traiter les autres de dasai pour après arborer des godasses trop grandes, qui est dasai ?
Le problème essentiel des Japonaises, c'est qu'elles donnent le bâton pour se faire battre, tout simplement.

Robert Patrick a dit…

Je précise ma pensée : j'ai rien spécifiquement contre les Japonaises, le problème c'est qu'elles rentrent majoritairement dans cette catégories de gens qui pètent plus haut que leur cul, donc oui, elles morflent. Mais j'ai un article là-dessus en préparation, tu comprendras mieux que c'est pas les Japonaises, mais le Japon en général qui mérite sa bastonnade...

Anonyme a dit…

C'est justement parce que cet article n'est pas spécifiquement consacré aux Japonaises que ça m'a interpelé. On dirait que toutes les occasions sont bonnes de leur chier dans le cou? En France on a des femmes pirate en jogging qui crachent, des putes de télé réalité avec des faux sacs Vuitton et des t-shirts qui disent "j'ai le swagg", même des filles en crocs et plein d'autres qui méritent d'en prendre plein la gueule. Et puis les affreuses Crocs sont une invention américaine, pas japonaise non?
Je suis d'accord pour dire que le Japon est plein de connasses qui se la pètent et de greluches arrogantes, mais pas forcément plus que les autres pays. Donc je voulais savoir pourquoi tu leur en veux à ce point. Mais j'avoue que si je lis ton blog, c'est bien parce que tu "bastonnes" le Japon et que c'est plus drôle que les blogs de lécheurs de geta.

Robert Patrick a dit…

@Anonyme: non mais le truc, tu vois... C'est que je suis au Japon. Donc oui, je pourrais en mettre plein la gueule des Américaines et des Françaises, mais je crois pas que les gens viennent pour lire ça. En fait, on se partage les tâches avec Senbei : lui aime bien tacler les salaryman, donc qu'est-ce qu'il me reste ? Les meufs, exactement.

Anonyme a dit…

Qu'est-ce qu'il te reste? Avant les meufs t'aurais pu par exemple évoquer les plumeaux qui pullulent au Japon et qui annoncent la fin de la race nippone. T'aurais pu nous parler de ces triples pédales qui sucent des chibres comme d'autres avalent des ramen, qui se font gaiement appeler 'herbivores' sans broncher, qui enveloppent leurs corps frêles taillés dans des biscottes dans des chemises beiges de chez mujirushiryohin, qui se branlent sur des mocassins achetés dans un furugiya, qui tatouent leurs petits bras fins d'enfant avec des motifs dits 'ethniques', qui n'ont "jamais le temps" ou la patience d'avoir une copine, et qui préfèrent l'odeur du foutre à celui de la cyprine sans pour autant avouer être pédés. Enculés va.

Nesterou a dit…

Il me semble que les crocs sont entièrement en plastoc non ?
Ça doit pas être très agréable en été d'avoir les pieds qui glissent et macèrent dans la transpiration...
c'est sûr que ça s'enfile en 1 seconde et que c'est entièrement lavable, mais niveau confort j'ai des doutes.

Anonyme a dit…

Wow.
Sympa l'homophobie, la haine, la vulgarité du commentaire précédent...
Qu'est-ce que ça peut te foutre, les "plumeaux" efféminés, peut-être gays oui, et ? On s'en bat un peu les youks non ?

Un peu de détachement te ferait du bien, mon pope. Bizarre que ça t'atteigne à ce point, tu devrais te poser quelques questions. La haine égalise, soumet à son objet, tu savais pas ?

Robert Patrick a dit…

@Anonyme : toi, tu n'as visiblement jamais entendu parler de Papacito... *facepalm*

Anonyme a dit…

Si, je connais FDPDLM, et ?
Ça change rien au fait que le commentaire (comme FDPDLM) suinte la haine et l'homophobie, sous couvert de second degré pas drôle, faussement subversif.

Anonyme a dit…

Je ne connaissais pas ces deux blogueurs que sont Senbei et Papacito. Cela dit, je suis tjrs heureuse de pouvoir lire autre chose sur le Japon que les niaiseries habituelles des gaijins forts de leur 5,3 mois d'échange universitaire en fac d'info de trifouilli-san-les-kobayashi ou de leur PVT qui ne retiennent du Japon que Akiba, le musée ghibli,deux-trois temples à la con et l'éventuelle Sachiko qu'ils ont réussi à foutre dans leur pieu, expérience qui leur permet de clamer que je cite (Cf certains forum sur le Japon) "les japonaises sont mieux que les françaises" (ben oui une nipponne c'est forcément une idol et c'est belle au naturel sans les 3,2kg de fard sur la tronche). D'ailleurs, cadeau bonus : http://sushiorcurry.blogspot.fr/2008/09/comment-sduire-une-asiatique.html (ça avait fait pas mal chialé du nerd dans les chaumières).

Anonyme a dit…

«Suinte la haine»! ..la haine...
Au dessus c'est le soleil.

Anonyme a dit…

C'est pas que les Japonaises sont mieux que les Francaises, c'est que les Japonaises ont pas des gros culs plein de beurre qui depassent du banc, et parfois, elles sourient.

Anonyme a dit…

C est quoi le blog de papacito ?

Anonyme a dit…

les crocs c est le truc le plus moche en godasse y en a meme ici maintenant , nan mais merde quoi.

le fan de jav

reflexionsdupug a dit…

Salut RP, j'ai essayé de te contacter par email mais le lien dans ta page profile ne semble pas fonctionner!

Je suis tombé sur un service qui permet de transférer un blog en bouquin! BlookUp!

ça fait déjà un petit moment que je me dis que j'aimerais bien avoir les écrits de notre RP national sur ma bibliothèque (vas y paluche toi).

Si l'idée te prend, je suis le 1er acheteur de ton bouquin, même si c'est une copie du blog!

La présentation du service BlookUP:
http://m.commentcamarche.net/news/5861836-blookup-transformer-votre-blog-en-livre

Au plaisir!

Anonyme a dit…

Les ceusses qui pensent que les japonaises sont toutes des canons à petit cul, dents parfaitement alignées et yeux joliment ronds, ne regardent jamais la TV japonaise, surtout les programmes du style micro-trottoir ou reportage en immersion (comme celui dans un lycée de sportives que j'ai vu l'autre jour sur Nihon télévi, misère c'était loin d'être la classe mannequin!).

Anonyme a dit…

@ l'anonyme du dessus:
Parce qu'il y a des gens qui pensent ça?

Anonyme a dit…

La raison du succès des crocs : ce sont les seules chaussures où l'on peut (doit) accrocher des accessoires, les remplaçantes à ce titre de nos regrettés téléphones portables.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.