dimanche 6 décembre 2009

Tenki ga ii kara, sanpô shimashô...

Je sors du JLPT (1-kyû, hein, restons un peu sérieux), eh ben les manos, tout Robert Patrick que je suis, je peux vous dire que si j'étais parti dans l'espoir d'un 100%, maintenant je croise juste les doigts pour l'avoir !

Un JLPT tout comme il faut, avec ses bonnes vieilles expressions de grammaire que personne n'utilise, même pas les gars qui écrivent des livres (et crois-moi, niveau littérature, j'ai donné récemment...), et bien sûr ses réponses que même si on te dit qu'il y en a une de bonne dans le tas, elle est quand même limite hors-sujet, du pur bonheur.

Du coup j'ai complètement surfé sur la vague du total guessing, que ç'en était comique.


D'ailleurs niveau comique, les mecs nous ont gâtés pour la section audio, on entendait les gens serrer les fesses pour pas exploser de rire. Laisse-moi te dire que les gars qui font les sujets d'examen, ils savent très bien à quel public ils s'adressent....

Franchement, si c'était pas aussi cher, je me le ferais bien tous les ans, ce JLPT, tellement c'est fun. Et puis on en profiterait pour faire des after, déconner entre japonisants tout laids (ah ouais, ça je t'ai pas dit, mais les mecs qui naviguent dans les hautes sphères du japonais, c'est pas que des Apollons, hein), mais bon, à 60€ les 4 heures, on va essayer de l'avoir cette fois-ci pour pas remettre le couvert en version hard.

17 commentaires:

black-helmet a dit…

Bon, tu nous tiens au jus quand t'as les résultats ! :p
C'est à quelle période qu'ils tombent ?

Andreas a dit…

"Laisse-moi te dire que les gars qui font les sujets d'examen, ils savent très bien à quel public ils s'adressent...."

C'est-à-dire ?

Gure a dit…

Tu peux trouver les corrigés sur certains sites chinois, comme http://neworldjp.com/ (【一级真题】文字・語彙 答案 読解・文法 答案 聴解(答案) ).

En ce qui me concerne, j'ai beaucoup aimé la dernière question de l'écoute, avec la maintenant fameuse Asuka ! Eh puis le Dragon Fantasy, très marrant aussi.

Sinon moi je pense l'avoir réussi, même si j'aimerais bien avoir les textes de la 読解 pour vérifier.

Reste que je repasserai sans doute le 1kyû de l'année prochaine, nouvelle mouture, histoire de.

Alex a dit…

"Reste que je repasserai sans doute le 1kyû de l'année prochaine, nouvelle mouture, histoire de."

Greg, benkyou-nazi \o/

Elles sont loin les soirées PES :'(

Julien a dit…

"Sinon moi je pense l'avoir réussi, même si j'aimerais bien avoir les textes de la 読解 pour vérifier.

Reste que je repasserai sans doute le 1kyû de l'année prochaine, nouvelle mouture, histoire de."
=> ???
T'as pas autre chose à faire que de repasser un examen que tu as déjà eu ? :D

Tino a dit…

Salut les copains :D

Pour ma part ça semble juste mais je croise les doigts...

En tout cas, vieilles formules ou non, le 1kyû reste trop facile à mon goût lorsqu'on sait qu'il s'agit du plus haut grade du plus célèbre test d'évaluation de japonais dans le monde.

matthieu a dit…

Je trouve ça d'une prétention incroyable ceux qui affirment que le 1級 est trop facile... Et votre grosse tête ça va ?

Eled. a dit…

"Trop facile"... Si on y réfléchit, ce test n'existe que pour situer la qualification d'un individu en japonais, amiright ?
À partir d'un certain degré de pratique (ici, la borne finale : le 1kyû) est-il réellement nécessaire de chiffrer le niveau de maîtrise de la langue ?

Je veux dire, entre un 1kyû et un natif, il y a certes un gros écart, cependant, dans le cadre de l'utilisation de ce diplôme, serait-il sensé d'avoir un degré un cran encore au dessus ?

Imho, non.

Tino a dit…

"T'as pas autre chose à faire que de repasser un examen que tu as déjà eu ? :D"


--) Il sera rénové et on dit qu'il sera un peu plus compliqué que le 1kyû actuel.
C'est la raison pour laquelle je pense repasser également l'examen quelque soit le résultat obtenu cette année.

"Je trouve ça d'une prétention incroyable ceux qui affirment que le 1級 est trop facile... Et votre grosse tête ça va ?"

---) Il n'y a aucune prétention derrière et j'ai plutôt une petite tête.

Seulement, cela ne répond pas à mes exigences et il me semble que j'ai le droit de vous en faire part. En ce sens que préparation à l'examen ou non, réussir ce dernier ne garantit aucunement de comprendre ne serait-ce qu'une simple news sur la NHK ou une brève du Asahi. Il en est de même pour un roman un tant soit peu compliqué.
Je m'abstiens de parler de production écrite ou orale car l'examen ne couvre pas du tout ces derniers aspects.

pchan a dit…

C'est vrai, il faut être prétentieux pour dire que c'est facile (surtout la grammaire) mais bon ça fait pas de mal de se la péter un peu quand on l'a eu (c'est mon cas...au bout de la 2ème tentative, ayant raté la première à 2 points près! Aarrghhh).
Mis à part les formules grammaticales que même les Japonais ne connaissent pas, la teneur des textes (en 2005) était assez costaud. Par contre il y a toujours un sacré décalage avec l'exercice audio, les questions étant parfois faciles.
Pour avoir une meilleure idée de votre niveau de japonais, je ne peux que vous conseiller de passer le J-TEST, plus compliqué que le JLPT mais qui devrait plus fidèlement votre niveau réel (attention les désillusions).

Gure a dit…

Effectivement, j'allais dire que le J-TEST est autrement plus représentatif du niveau de japonais.

En revanche, dire que même les Japonais ne connaissent pas les expressions grammaticales est exagéré. J'ai déjà montré quelques bouquins de grammaire à des amis Japonais, et j'en ai jamais vu un me dire "ah tiens, ça je connais pas", ou ne serait-ce qu'un "tiens, quand est-ce qu'on utilise ça ?". Alors oui, il y a quelques expressions qu'on emploie pas couramment, mais de là dire que les Japonais les comprennent pas...

Et puis c'est pas prétentieux de dire qu'au bout de 5 ans on ait réussi le 1kyû, c'est quand même pas la fin du monde. Quand on sait que certains à la fac l'ont au bout de 4, voire 3 ans d'étude...

Et encore une fois, comme l'a dit Tino, c'est pas parce qu'on a le 1kyû qu'on peut dire qu'on parle japonais. Et d'ailleurs, je ne le dis pas. Même si je comprends l'ensemble des news sur Asahi, grosso modo, je suis presque incapable de comprendre une news entièrement dans tous les détails (je parle pas des news de trois lignes, hein, mais des articles un peu plus long !). Et pour ce qui est de la compréhension orale, pareil. J'ai beau écouter tous les matins le podcast du Yomiuri shimbun, j'en comprends au mieux, les bons jours, un peu moins de la moitié.

Donc oui, le 1kyû c'est facile, mais le chemin sur l'apprentissage du japonais est encore très long...

Sur ce, je vais me mettre au 漢検 :nerd:

pchan a dit…

C'était une façon de parler que dire que les Japonais ne connaissent pas les formules grammaticales...seulement elles sont souvent peu usitées.

Je suis de ton avis pour dire qu'avoir le 1kyu n'est pas un gage de bonne connaissance en japonais, encore moins à l'oral (je me rappelle du niveau désastreux des candidats Chinois le jour où je l'ai passé).
Il suffit d'être bon dans l'exercice de bachotage pour l'avoir.

Eled. a dit…

Histoire de, on pourrait aussi parler du TOEIC dans la série "test très représentatif du niveau" :D

Très utile ce test :l

Eyfiss a dit…

Haha, TOEIC, TOEFEL je sais plus trop quoi, c'est de la poudre aux yeux.
J'ai des amis qui l'ont passé, et franchement, ce sont vraiment de vraies quiches quoi.
Incapables de parler avec assez d'aisance pour bien - devrais_je dire normalement- se faire comprendre.
Le JLPT, j'y connais rien sinon.

judith a dit…

60€? ha ouai.. ça commence à faire cher..
ici c'est 5000 yens, donc 38,5 € au cours actuel.
Sinon je suis d'accord sur le fait qu'un entrainement ou bachôtage aux types d'exercices proposés peut aider:
Je n'ai passé que le 3kyuu, l'épreuve orale était simplissime, mais par manque (absence même) de préparation, j'oubliais d'écouter les débuts d'énoncés, ou me paumais bêtement dans les dessins + le temps de reporter la réponse dans la grille, alors que j'avais clairement compris tout ce qui avait été dit. Disons que je me suis laissée surprendre.

Cyril a dit…

Bon, maintenant que le jlpt est passe (moi j'ai repousse a l'annee prochaine mon jlpt3), est-ce que notre gouru du nihongo va se remettre a nous refaire des chroniques croustillantes sur le japonais ?
Ca me manque beaucoup :)
Surtout celle ou tu explique sens cache du dialgue d'un manga porno ! Combien d'annees de meditation zazen dois-je faire pour en arriver la ? :)

Cyril, minable petit japonisant.

Robert Patrick a dit…

@Cyril : le sens caché d'un dialogue d'un manga porno ?! J'ai fait ça, moi ?!
Aucun souvenir de ce truc-là...

Sinon il faut éviter de se traiter de "minable", c'est très très mal.

Je vais revenir au japonais dans quelques temps, je suis assez occupé en ce moment...

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.