dimanche 29 novembre 2009

Nolife = Notaste.


Bon, toi-même tu sais, d'habitude je regarde pas la télé. C'est pour ça que je suis moins con que la moyenne (t'as vu, je mets pas en avant la génétique ou une obédience quelconque, hein, l'étude de la langue japonaise m'a rendu humble).
Mais là j'étais un peu "obligé" de regarder Nolife, rapport à une de leurs émissions que je devais enregistrer pour un pote Japonais.
Nolife, si tu veux, j'avais déjà regardé, j'avais déjà rigolé de leur accent merdique dès qu'il s'agit de prononcer le nom d'un jeu en anglais ("Kingdom Hurts", LOL !), j'avais déjà été atterré de leur laideur physique et de leur non-présence à l'écran, mais je trouvais le fond pas trop dégueu les rares fois où je tombais dessus, genre les mecs te racontent un jeu avec des anecdotes que personne connaît (essentiellement parce que tout le monde s'en fout, cela dit...).

Bon.

Mais là, histoire de pas rater OtoEx à 21h, j'allume ma télé à 20h30. Grave erreur.
Je suis tombé sur des programmes, que même si Nolife est une chaîne gratuite, j'ai quand même l'impression de me faire arnaquer. D'abord pour le temps perdu, bien sûr, mais surtout parce que Nolife, c'est des gens on dirait qu'ils essaient de violer ton shame limiter, tu vois, comme s'ils essayaient de forcer ton seuil de tolérance à la honte et à la médiocrité à baisser.

Par exemple ce soir, je suis tombé sur un 2-hit combo, mais un truc que quand ce genre de vidéo arrive sur Youtube, y a 3000 commentaires pour se foutre de leur gueule, tu vois. Mais là non, ça passe à la télé et, comble du culot, t'as un keum qui arrive juste après ces deux programmes DE MERDE ABSOLUE pour te dire que ce serait cool si tu t'abonnais à Nolife en payant, comme ça ils pourraient continuer à te fournir des programmes de qualité.
Parce que les mecs pensent déjà que les programmes qu'ils te fournissent c'est le nec plus ultra, tu vois.
Je vais évidemment te dire de quels programmes il s'agit, que tu puisses éventuellement juger par toi-même et voir que je les tacle pas pour le plaisir (sachant que c'est des potes de potes, faut vraiment que j'aie la bouche pleine de vomi pour les descendre auprès des mes 5000 lecteurs, et je te laisse croire que quand tu t'es nourri de Chocapic toute la journée t'as pas le vomi gastronomique) :
- le premier truc, genre juste pénible, ça s'appelait Flander's company. J'ai coupé le son.
- le deuxième truc, là vraiment en-dessous de tout, c'était Noob. Imagine un Kaamelott encore moins drôle (ouais, je trouve que Kaamelott c'est déjà pas drôle).
Je peux te dire que le mec qui pond ce truc-là, lui il a fait sauter son limiter il y a longtemps déjà, il doit même plus se rendre compte de ce qu'il fait. En étant encore très gentil, je dirais que c'est un programme qui définit bien la vacuité.

Tu vas me dire : "est-ce que ça mérite un article sur ton blog qui traite du Japon vu que, précisément, ces deux programmes n'ont AUCUN rapport avec le Japon".

Je pourrais te répondre qu'effectivement tu marques un point, mais que comme je suis amoureux de ma prose (ne nie pas l'avoir remarqué), j'écris un article dès qu'on me donne l'occasion d'ouvrir ma gueule, juste pour le plaisir de me relire ensuite. Et ce ne serait pourtant pas la vraie réponse.

Car la raison de cet article se trouve dans le programme suivant qui, lui, traite de musique japonaise. De musique japonaise en France, même, vu qu'il s'agissait essentiellement de rapports de concerts ayant eu lieu récemment.

Et là, même si je ne me sens pas particulièrement en phase avec l'otaku de base qui ne jure que par un perso merdique d'un animé merdique doublé comme de la merde par une bigleuse aux jambes cependant interminables qui aura pas volé son anulingus dès que je la croise dans l'ascenseur, je ne peux quand même pas nier que quand on a l'intégrale de Jojo chez soi, qu'on se tape en ce moment même un marathon des émissions dans lesquelles apparaissent les Morning Musume en 2000 (putain, mais RIEN à voir avec les pétasses qu'on nous sert aujourd'hui, quoi !), on est quand même un peu assimilé à un otaku.

Cette émission m'offrait donc un peu la vision de la considération qu'on m'attribuait par le prisme des artistes qu'on invitait en France pour me/nous faire plaisir.
Alors ce qui est censé me plaire à moi pauvre connard qui regarde des dessins animés, c'est un groupe naze qui fait de la merde en barre avec un synthé qui fait bip bip et essaie de gagner les faveurs du public en jouant – mal – le thème de Goldorak. Tellement ils sont mauvais, leur nom apparaît pas dans le programme sur le net, t'as qu'à voir. Ou alors je serais censé aimer Wotaku World Wave, un groupe de reprises avec une chanteuse qui chante faux. Ou encore Yaneka, un groupe qui fait des chansons inécoutables qui se ressemblent, avec une chanteuse qui a également des problèmes de justesse.
Faut pas s'étonner de l'engouement pour les chanteuses virtuelles si chaque fois qu'une Japonaise chante en live t'as l'impression qu'on égorge un animal.

Et donc moi, l'otaku, je suis supposé kiffer gravement ces trucs-là et cultiver mon amour de leur culture et de leur pays à travers leur talent, c'est ça ?
Je pense que vous avez pris mes oreilles pour des écoutilles à merde.

La bonne nouvelle, c'est que j'ai compris que je ne suis PAS un otaku. Je n'ai AUCUN point commun avec les décérébrés qui s'extasient sur des anime pourris où le fan service a banni la notion même de narration, sur des manga où la présence de 10 assistants n'empêche pas la comparaison avec mes délires graphiques du baccalauréat, et qui acceptent de payer, d'applaudir ou de bouger sur de la musique moins bonne que celle des simples démos que j'enregistre quand j'ai 10 minutes de libre.

34 commentaires:

Alex a dit…

J'ai pas vu nolife depuis un bout de temps, mais je suis d'accord pour flanders company. Je sais pas ce que c'est censé être mais peu importe dans quelle catégorie j'essaie de le ranger, ben ca va pas quoi. C'est ni drôle, ni crédible, ni plaisant à regarder... Puissance de l'action 0, puissance du suspense 0, puissance de l'humour -4. Autant y'avait d'autres programmes vraiment sympa, autant celui-là c'est auch quoi.

Céline a dit…

Autant j'ai toujours été très mitigée sur Flander's, autant Noob est à mon avis une bonne série. Le scénario est original, les décors et effets spéciaux sont vraiment bien faits pour une série gratuite. Après, le jeu approximatif des acteurs est ce qui fait le petit charme en plus. L'avantage, c'est qu'on voit leur progression (parce que oui, acteur, c'est un métier, c'est pas inné, et ils apprennent en jouant dans Noob).

Concernant la chaîne Nolife, je ne suis pas super fan des clips qu'ils passent, sauf de certains artistes dont ils ont la chance de pouvoir passer gratuitement des clips et qui sont déjà pourtant très connus, comme L'Arc en Ciel ou Kokia. Non, il n'y a pas que des idols sur Nolife, même s'il y en a beaucoup, c'est surtout parce que les clips leur coûtent rien, et que c'est une porte qui leur servira ensuite à obtenir du plus lourd.
ensuite, même si Nolife est une chaîne de clips, elle passe aussi beaucoup d'émissions de grande qualité sur des sujets variés touchant au Japon.
Quant aux animateurs, ils ne sont pas formatés comme ceux des grandes chaînes du PAF par exemple. C'est clair. Mais ça repose. On a plus l'impression d'avoir un pote qui nous explique un truc qu'on ne connaissait pas, plutôt qu'un "journaliste" qui nous balance tout stoïque une info dont il ne comprend pas un traître mot.
Après, c'est sûr, on aime ou on n'aime pas. Moi, j'aime.

RK a dit…

T'as enfin mis un mot sur la présentation nulle à chier de Nolife, encore que, les gars sont sympas.
aucune présence, les gars sont limite timides...

Je regardais au début, pis je me suis dit que de toute manière, la zik qu'ils passaient était plus que sérieusement chiasseuse, j'ai donc arrêté de regardé.

Etant loin d'être un passionné comme toi de ce pan de culture nipponne, même si il est vrai que tant de niaiseries me plaît parfois, Nolife, ça reste assez...
Nolife quoi.
Les émissions sur le TGS ou sur le dernier de chez Ubisoft, me passent par une oreille et ressortent par l'autre.
J'aime bien le concept, mais le contenu, au delà de ne toucher qu'une certaine catégorie de personne ( à savoir les vrais et faux otakus donc) est quand même moyen.
Enfin, il est spécialisé.

Ca faisait longtemps que tu nous avais pas posté un billet pamphlet, j'avoue avoir kiffé.

Robert Patrick a dit…

@Céline : alors comme ça, "l'avantage, c'est qu'on voit leur progression" ? C'est marrant, parce que d'après leur programme, l'épisode d'hier était le cinquième de la DEUXIÈME saison. Et ben j'ai trouvé qu'ils jouaient quand même comme des patates. Surtout celui qui dit "coûte que coûte. Quoi qu'il m'en coûte". Un bon dialogue de merde. Et comme le mec était tout seul dans cette scène, qu'on ne me dise pas qu'il s'agit d'une scène qu'on n'aurait pas pu corriger, retourner ou quoi. En 30 secondes tu refaisais ta scène avec un mec qui dit un texte un peu moins médiocre et avec un peu plus de conviction.

Céline a dit…

@Robert Patrick : c'est marrant ton exemple, parce que c'est exactement le côté kitsch qui fait le charme de la série.
Après, je sais pas, j'ai peut-être un peu trop été nourrie ) TF, France 2 et M6, et la "merde" ça me plaît ?

glauktier a dit…

Critiquer une chaine Tv dans son ensemble en se basant sur (malheureux hasard) les 2 plus mauvais programme de la chaine, c'est dommage. Nolife n'est pas parfait mais je ne pense pas qu'elle merite toutes ces critiques acerbes. Par contre, Flander's Cie et Noob, oui ^^

Unkichikun a dit…

C'est vrai que les mecs de noob ou flander's companie jouent vraiment mal et ne sont pas aidés par le scénario ...inexistant.. de leurs séries.
Ceci dit, et pour replacer le débat sur le Japon, j'ai pas trouvé ça pire que certains "dramas" ou que le jeu des acteurs japonais en général.

Anonyme a dit…

Non mais pas besoin d'ergoter pendant des heures sur le cas de nolife.

Nolife c'est quoi:

Soit ce sont des programmes qui t'expliquent des choses très précises que la plupart des gens ont rien à foutre et que les autres savent déjà (et donc s'en foutent aussi).

Soit de la musique en grande majorité pourrie ou vieille de presque dix ans, ou des nouveautés tellement underground que même les jap ne connaissent pas et ne veulent surtout pas connaître. Le Japon étant l'un des pays (le plus?) produisant le plus de musique irrémédiablement la daube y est encore en plus grande proportion qu'ailleurs.

Enfin reste les programmes sitcom... et là je rejoins un de tes anciens post RP ou tu faisait part de la télé jap où un moment tu t'en rends pas compte et tu commences toi aussi à rigoler aux émissions comiques japonaise. Bah nolife c'est pareil au bout d'un moment tu t'habitues, mais bon intrinsèquement si tu sors de ce plan lobotomique, c'est de la sacré merde.

Alors payer pour ça, j'avoue c'est chaud.

Solarus a dit…

Critiquer TF1 c'est devenu trop conformiste, on veut se croire original et attirer l'attention.

Quelques jugements de valeur mal mis en avant, beaucoup de diarhée verbale et aucun argument.

Quitte à donner son avis, autant le donner correctement ! :)

judith a dit…

A propos de la "justesse" de chant des japonaises, je me posais une questions : y a pleins de morceaux enregistrés (pas en live, donc) où j'ai l'impression qu'ils chantent faux, mais comme si c'était fait exprès (genre la pub Himawari, où le générique de l'émission de midi avec le vieux qui porte constamment des lunettes de soleil par exemple, désolée je connais très peu la musique jap alors pas de meilleurs exemples), est-ce qu'ils ont des sortes de quart de ton ou trucs dans ce genre là comme dans certains pays arabes? ou c'est moi qui hallucine?
Sinon, "faute" : Kaamelot c'est très bon, les dialogues déchirent, à part quelques jeunes, les acteurs sont vraiment bons, en dehors des anachronismes volontaires c'est plutôt bien renseigné historiquement, ça mériterait que tu regardes un peu mieux.

Robert Patrick a dit…

@Judith : non, ils chantent faux pour de vrai. C'est une question de culture. Au Japon ce n'est pas important qu'une personne chante juste ou faux, du moment qu'elle présente bien, donc même sur des enregistrements studio c'est toléré. Ce n'est pas le cas aux USA, par exemple où on préfère encore avoir recours à du playback que de présenter un chanteur qui ne serait pas juste au niveau de la tonalité.
Ils ont bien des notes "fausses mais justes", mais c'est sur des instrument comme le shamisen ; si tu entends une chanteuse pop être à côté de la plaque, elle n'a pas d'excuse. T'inquiète pas que quand les Japonais veulent chanter juste, ils le font parfaitement (ceux qui peuvent).
Pour la chanteuse de Yaneka, ouais, elle chante faux, mais pour avoir joué moi-même dans la même salle, le mec de la sono faisait un boulot pourri et je ne m'entendais pas du tout, donc il se peut qu'elle ait eu les mêmes problèmes. J'aime pas sa musique, mais je lui ai lancé la pierre comme je le fais d'habitude ; après il y a des gens qui savent lire entre les lignes et ceux qui se prennent mon article en pleine gueule parce qu'il n'en ont pas compris la moitié.
Et comme par hasard, c'est ceux qui sont concernés le plus directement par mon fiel qui montrent le plus d'ouverture d'esprit. On vérifie encore une fois la logique créateur>>>>fanboy.

ken95 a dit…

il y a quand meme des programmes interessant.
comme Kira Kira Japon,101%,Chez Marcus

Sophie a dit…

Mais c'est pas un truc typiquement asiatique ça l'imperfection dans l'art ou l'esthétisme? Certains de leurs critères ne sont pas les mêmes que les nôtres, c'est tout. Je pense, par exemple, aux "idols" qui n'ont pas toujours les dents très blanches ou parfaitement droites. En occident, c'est un détail inacceptable et là-bas, c'est "l'imperfection qui ajoute à la beauté"... Enfin, comme tout devient "american standard", cette particularité va probablement disparaître.

Vincent a dit…

Ben moi j'aime bien Nolife.
Je me suis abonne car il y a certaines emissions comme Tokyo Cafe, Chez Marcus, ou encore les soirees speciales que je trouve sympathique.
Le reste, je ne connais pas et ca ne m'interesse pas.
Maintenant, la chaine a de petits moyens et on sent vraiment qu'ils luttent a faire des programmes de qualite, surtout les 101% qui font vraiment pitie.

M'enfin, ca me change de la tele japonaise aussi.

Clarence Boddicker a dit…

C'est bien, tu vas t'attirer beaucoup de sympathie avec ce sujet particulier. Hein Solarus* !

Sinon, oui, je rejoins en grande partie la "critique" façon RP. Et j'ajoute aussi que "Tokyo Café", ça vaut rien. Désolé.

Vous me direz que j'en ai autant pour les programmes "sponsorisés" (et fournis gracieusement) par le JNTO.

Mais bon, ils ont le mérite d'essuyer les "plâtres", à s'essayer de s'en sortir avec des bouts de ficelles histoire de proposer quelquechose de... hum, différent ?

Et c'est au final une aventure pas très orthodoxe dans le PAF. Peut être trop. Et comme je l'ai déjà dit ailleurs, les stratégies pour rendre "pérenne" l'aventure, n'ont peut être pas été des plus "réfléchies". J'espère qu'à l'avenir, toute cette expérience permettra à l'équipe de s'améliorer en visant un objectif "réalisable".

Si j'avais sincèrement pitié, je me serai sûrement abonné !

Courage les geeks.

Clarence, conso-mmateur

*PS: Ouais, mais pour le coup, TF1, avec ces programmes merdiques d'une inqualifiable nullité/vulgarité, a depuis un bout de temps validé la viabilité de son "système" économique et proportionnellement invalidé la connerie des téléspectateurs. Nolife non ! Alors le conformisme...

VieuxSingeFoireux a dit…

Excellent troll, bravo.

Robert Patrick a dit…

@VieuxSingeFoireux : essaie de comprendre les mots que tu utilises avant de t'afficher.
Le "troll" n'a de sens que sur un espace de discussion, mais ici ce n'est PAS un espace discussion. Je ne crée pas une polémique, je donne mon avis, point-barre. Qu'après les gens se sentent obligés de se ridiculiser dans des commentaires ici ou ailleurs, c'est une autre affaire, mais le but de mes articles est d'être lus, pas de générer des commentaires ou des débats.

Prama a dit…

Que l'on m'explique l'utilité de la critique non constructive basée sur l'incohérence et la non argumentation la plus totale et abjecte.

Que l'on n'aime pas telle ou telle chaîne télévisée ou programme soit. Mais Nolife a le mérite d'être une chaîne gratuite qui propose des programmes diversifiés qui plaisent, oui, qui plaisent car il faut se dire que si l'équipe de diffusion a accepté de laisser leur chance à des micro-séries comme Noob ou la Flander's Company, c'est que le comité décisionnel a apprécié le contenu de ces programme. Après, certains diront que cela peut être totalement incohérent, sans ficelage et j'ai envie de leur répondre en ces termes :
La vie est tellement morne et terne de nos jours, pourquoi cracher sur des programmes qui ont pour but de divertir. Sans compter que certains ici ne semble pas considérer le travail qu'implique la réalisation de tels projets et l'implication des équipes là dedans.

Alors plutôt que de déverser un âcre venin sur telle ou telle chose sans construire une réelle argumentation, apprenez à être tolérant envers les autres et leurs créations. À bon entendeur.
Bien à vous

Robert Patrick a dit…

@Prama : je vais plutôt t'expliquer l'utilité d'avoir un cerveau et de s'en servir avant d'écrire des conneries. Par exemple dans ta deuxième phrase, je prends "Nolife" et je le remplace par "TF1" et tu sais quoi ? Ça marche aussi : "Que l'on n'aime pas telle ou telle chaîne télévisée ou programme soit. Mais TF1 a le mérite d'être une chaîne gratuite qui propose des programmes diversifiés qui plaisent, oui, qui plaisent car il faut se dire que si l'équipe de diffusion a accepté de laisser leur chance à des micro-séries comme XX ou YY, c'est que le comité décisionnel a apprécié le contenu de ces programmes."

Comment ? Tu n'avais pas remarqué que TF1 aussi était une chaîne gratuite, c'est-à-dire pas payée avec ta redevance ? Mince alors !

Tu vois, s'il y a un truc qui fait que je respecte un minimum les auteurs de ces séries et que je méprise au plus haut point les fanboys dans ton genre, c'est que leurs arguments, à eux, ont été "on croit à ce qu'on fait et on est content que ça plaise aussi". Ils n'ont pas essayé de se réfugier derrière la pathétique excuse du manque de moyens, de la gratuité et toutes ces conneries que vous croyez être des arguments et qui sont en fait des non-arguments de merde, parce que les chaînes gratuites et diversifiées, justement c'est pas ça qui manque.
Donc je te le redis pour que tu évites de t'afficher encore comme le couillon que tu es lorsque tu voudras défendre Nolife ailleurs :
- chaînes du service publique et chaînes avec abonnement = payant.
- autres chaînes = gratuites.

Pour ton information de mec super mal renseigné : TOUS les jours, dans le MONDE ENTIER, il y a des mecs qui tournent des court-métrages de qualité professionnelle avec 0€ en poche. Et leurs court-métrages ils passent pas sur une chaîne de télé, régulièrement, ils passent quelques fois dans des conventions ou des festivals, et c'est tout.

Donc venez pas essayer de me faire chialer sur la gratuité=mauvaise qualité. Qu'un étalonnage ça puisse coûter du blé, je dis "pourquoi pas ?", mais des acteurs qui savent jouer et qui jouent gratos ? Je t'en sors quand tu veux. Un cadrage parfait : ça coûte pas un rond, tu peux faire ça avec la caméra la plus cheap du monde, un bon cadrage c'est un bon cadrage.
Une bonne mise en scène : gratuit.
Si je dis "ton cadrage il pue", tu ne PEUX PAS me répondre "ouais mais j'ai pas une thune".

Encore une fois : cet argument des moyens n'a été utilisé que par les fanboys, pas par les auteurs, mais ce serait pas plus mal que les fanboys sachent de quoi ils parlent avant de la ramener.

Anonyme a dit…

On nous a enerver notre Robert la !

Anonyme a dit…

Ah ben tu vois, t'as ptête eu du mal à regarder ces programmes en entier, mais moi j'en ai eu encore plus à essayer de te lire.
Ce n'est pas franchement agréable de suivre quelque chose d'aussi mal rédigé: bourré d'immondes tutoiements toutes les 3s, de je et de sur-je, d'irrespect et d'un français ultra pauvre dénué de tout recul et de toute finesse qu'aurait apporté un style un peu plus ironique.

Robert Patrick a dit…

@Anonyme : je m'incline devant la taille de ton e-pénis, mec.

Thomas a dit…

Bon, je ne suis pas d'accord avec toi. J'aime bien Nolife pour ma part. J'admets que certains programmes (et noob en particulier) peuvent faire pitié, mais je trouve ça rafraichissant, ça me change. J'aime bien ça, l'humour pourri, le jeu d'acteur foireux (parfois volontaire attention!), la passion de l'équipe.

J'aime aussi les séries millimétrés, avec la réalisation parfaite, le cadrage qui tue, etc... Pour ça je regarde d'autres chaînes, ou j'achète des DVD. Ce n'est pas ce que je cherche en regardant Nolife.

Pour moi regarder Nolife c'est surtout voir des têtes connues (pour certaines), rigoler des vannes à deux balles, découvrir des trucs que je ne connaissais pas sur des jeux, etc... et j'aime beaucoup certaines émissions comme par exemple "Chez marcus": ce gros looser qui se viande comme un noob sur ses tests, moi ça me fait rire :)

Voilà après on aime ou on aime pas, la chaîne va peut être disparaitre, je pense que ça serait dommage. Je la soutiendrai quand même car je l'aime bien :) Je ne pense pas qu'elle mérite des critiques aussi violentes, voilà.

Anonyme a dit…

Bon, j'apporte ma modeste contrib'.

Je suis à 100 % d'accord avec l'article de robert partrick sur le contenue de ces séries z affligeantes, qui ne servent en quelques sortes comme "vitrines de financement de la chaîne".

Par contre je suis moins d'accord sur le fait de généraliser en partant juste de ces programmes sur toute la chaîne.
Des programmes sympas y en a quand même aussi comme les 2 émissions spéciales rétros pas mal du tout, le super play de radigo etc.

Donc en fait l'article manque de recul sur l'ensemble de la chaîne et aurait mérité une connaissance de l'ensemeble des émissions pour être plus objectif et contre balancé.

Robert Patrick a dit…

@Anonyme : "Donc en fait l'article manque de recul sur l'ensemble de la chaîne et aurait mérité une connaissance de l'ensemble des émissions pour être plus objectif et contre balancé."

Non. Le but de l'article n'est PAS d'être objectif ou "balancé". D'ailleurs comme 99,9% des autres lecteurs, tu n'as pas compris que cet article n'était PAS une critique de la chaîne Nolife dans son ensemble, mais une critique des manifestations visant "les amoureux du Japon" qui font la promotion de tout ce qui vient du Japon sans distinction de qualité, promotion à laquelle contribue Nolife.
J'aurais aussi bien pu parler des "bons" programmes de Nolife, comme "retro&magic" ou encore "oscillations".
J'aurais aussi pu aller me "défendre" sur le forum de Nolife puisque j'y suis inscrit, et qu'il y avait largement de quoi flinguer, des commentaires tellement ridicules que j'ai fait des captures d'écran, Solarus faisant partie des 3 vainqueurs.
Ça n'est pas mon propos.
Ce qu'on a vu, ce sont des gens qui ne savent pas lire le français (lire = comprendre le sens du texte), qui trouvent très acceptable que je dégomme tout et n'importe quoi du moment que ça ne touche pas à ce qu'ils apprécient.
C'est la génération "promotion", les gens à qui on a fait oublier la notion de critique, grâce au programme multimedia mis en place depuis une vingtaine d'années.
Si j'avais écrit un article à la gloire de Nolife, je serais devenu le héros de tous ces couillons-là, indépendamment de la qualité de la forme, ou de la pertinence du contenu.
Lectorat de qualité, donc.

Anonyme a dit…

Robert Patrick:

Oui, dit comme ça je comprends mieux l'idée. Disons que la 1ère lecture de l'article donnais plus l'impression d'un cassage en règle de la chaîne à cause du titre et du ton on va dire...

Maintenant, vue sous cette angle je n'ai pas grand chose à rajouter vue que je suis d'accord.
Etant qq qui n'aime pas la mauvaise fois et la non objectivité, le fanboyisme de certains ici est particulièrement irritant.

Je ne suis pas spécialement fan de la chaîne pour autant et ne fais en aucun cas ton procès pour avoir critiqué les programmes.Ton blog me fais bien rire et tu as tjrs gardé ce même ton fendard depuis jussieu

Bonne continuation mister TJTP...

gfvhgjhgfbh a dit…

"C'est la génération "promotion", les gens à qui on a fait oublier la notion de critique, grâce au programme multimedia mis en place depuis une vingtaine d'années."


Des précisions peut-être?
Qu'est-ce que le programme multimédia?

Robert Patrick a dit…

@gfvhgjhgfbh :
- "programme" au sens de "stratégie"
- "multimedia" au sens propre, c'est-à-dire "sur tous supports".

Ça fait une grosse vingtaine d'années que chaque fois qu'un produit est présenté publiquement sur n'importe quel support (donc "multimedia"), que ce soit la télé, le radio, les journaux, les magazines, l'internet, etc., ce produit n'est pas présenté pour être critiqué ou évalué, mais pour être promu.
Ça fait une grosse vingtaine d'années que plus rien n'est "à chier", "nul", "vraiment naze" ou "inutile", mais plutôt "pas trop mal", "sympathique", etc.
Tu peux regarder n'importe quelle critique de film récent, aucun ne se fait flinguer, même si c'est de la merde. Tu peux regarder n'importe quel plateau télé, les critiques sont toujours contrebalancées par un suceur de boule, qui fait qu'au final le gars qui a pondu une grosse merde passe quand même pour une victime sympathique, et le mec qui critique un pour un sale connard.
Pareil pour les jeux vidéos, qui peuvent être des bouses ultimes et se taper des notes et des commentaires complaisants.
Il y a une raison à tout ça, elle est assez facile à deviner quand tu sais qui détient quoi et surtout qui paie qui, mais ce n'est pas mon propos.

gfvhgjhgfbh a dit…

D'accord, c'est très clair à mes yeux maintenant. Merci d'avoir pris la peine de m'expliquer. Je partage en grande partie ton sentiment, enfin à la fois, c'est plus qu'un sentiment(l'argent pourrit les gens, etc.).

Eyfiss a dit…

Ouais, j'ai deux preuves vivantes, les Zérics, Zemmour et Naulleau, ce dernier à qui l'on reproche de ne rien connaître à la littérature, dixit Lalanne, alors qu'il n'est qu'éditeur, traducteur, professeur...

A Zemmour de se faire flinguer quand il démonte la bien pensance d'un quidam écoeurant de mièvrerie et de niaiserie, c'est assez marrant, parce qu'au final, tout le monde s'accorde à penser comme eux sans bien vouloir se l'avouer...

RP t'as mis dans le mille sur ton dernier commentaire, j'y avais pas vraiment pensé, mais ça n'est que trop vrai...

Anonyme a dit…

Va te Faire foutre fils de pute, déprimé de la vie, va te prendre je te paye la corde en or si tu veux même !!

Et Souffre bien personne ne te pleureras grosse chienne qui suce des vieux croutons pour se payer un hébergeur de site web.

Et En plus t'ose te prendre pour un Otaku ? Nan mec tes rien qu'une sous merde, je te croise irl l'anulingus sera pour toi sauf que sa sera au même endroit mais plus brutal si tu vois se que je veux dire, )ha j'avais oublié t'est du genre à comprendre vite quand on t'explique longtemp donc sa veut dire que je vais te "sodomisé")

Talking bird a dit…

Pfff... Tu donne le bâton pour te faire frapper... Enfin, "sodomisé" plutôt!

Moi j'suis surtout d'accord sur le fait que quitte à avoir un blog, autant y écrire ce qu'on pense. C'est si rare les gens qui pensent de nos jours.

I-Devil a dit…

Franchement ton article pique les yeux...
Tu sais, donner son avis c'est bien mais tes 5696 caractères (4676 sans les espaces) auraient pu se résumer en 6 mots, à savoir 29 caractères (24 sans les espaces): "J'aime pas la chaine Nolife!"

Mais bon, il faut croire que tu aimes les rageux ou que tu en es un toi même pour écrire un tel ramassis de débilités. J'espère au moins que tu comprends les mots que tu utilises sinon en plus de me dégouter, tu me ferais trop pitié...

Bon sur ce, à plus!

Anonyme a dit…

Toute cette rage... Ca fait saigner mes yeux.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.