vendredi 2 mai 2008

Tu te coucheras moins con ce soir...

En tant que japonisant, il y a des trucs qui m'écorchent les oreilles. Oui, en tant que francisant la phrase précédente écorche les tiennes, je sais, mais prends ça pour une licence poétique.

Par exemple, tu sais sans doute déjà qu'on ne dit pas "Fujiyama", mais "Fujisan", de même qu'on ne dit pas "hara-kiri" mais "seppuku".

Bon, ben de la même façon, au Japon on ne parle pas de "ninja". Les ninjas c'est juste dans tes manga en français et tes films français de merde.
Au Japon il y a les mecs, qu'on appelle "shinobi" (comme le jeu vidéo dis-donc, oh merde, y aurait un rapport ?!) et les nanas, qu'on appelle "kunoichi".

Point-barre.

9 commentaires:

Alex a dit…

Oui, sauf que 腹切り se dit aussi. 切腹 ayant une connotation plus rituelle. Tu peux chercher dans un dictionnaire japonais, tu trouveras les deux : )

Ninja, certes il est très très peu usité, mais il est aussi dans le dictionnaire :p

Ou alors je suis très con :D (c'est aussi une possibilité cela dit)

Fujiyama c'est pas le même problème, c'est juste qu'on savait pas lire à l'époque..

Le Lapin de Clichy a dit…

Ou pire encore : ceux qui disent ah ah ah, on dit pas "Fuji-yama", on dit "Fuji-san". Et qui rajoutent En fait "san" ça veut dire "monsieur", ils parlent d'une montagne comme si c'était quelqu'un, trop PTDR LOL.

Ceux-là, je crois bien que je leur couperais le ventre pour de bon.

Nox a dit…

Je fais souvent cette vanne, en fait : quand un Japonais me parle du Mont Fuji en disant Fujisan, je lui réponds "Fujisan tte dare ?".

En général avec tout ce qui se finit en -san, d'ailleurs....

yrojerg a dit…

En fait harakiri c'est plus utilise par les Japonais pour se moquer des gaijin. Sinon ils n'utilisent que seppuku.

Pour Ninja, ils le disent autant que Shinobi.

Source : une Japonaise se trouvant a cote de moi.

Et sinon, ca m'arrive aussi de faire la vanne "fujisan tte dare ?".

Patataboy a dit…

Idem pour le kung-fu ... qui veut juste dire pratiquant assidu, ou encore érudit ... rien à voir avec les arts martiaux.

Ex: Confucius = kung fu Tsu = Tsu l'érudit.

Faudrait dire quelle branche d'art martial on parle.

Pis on a pas encore parlé de NagaZaki en bon françois.

Patataboy a dit…

Je confirme ... Ninja est autant utilisé que shinobi en revanche pour les demoiselles c'est toujours kunoichi.
Source : un pote Jap qui vivait à Igaken avant de venir en France.
Igaken et Mieken furent les berceaux et les tombeaux des clans Ninja au japon, c'est pas très loin de Gifu (putain de forêt)

Tiens étonnamment, si on demande à Google translate (c'est de la merde, je sais!) de traduire 切腹, il donne Hara-Kiri, mais il ne donne rien si on met 腹切り.

Nox a dit…

Ah, vous me faites marrer les mecs !
"ninja est autant utilisé que shinobi", j'en déduis que vous connaissez de vrais japonais, mais pas de vrais ninjas..euh, "shinobi", pardon !
"ninja" est le terme générique et "shinobi" le terme technique, je vous laisse donc méditer sur le degré de spécialisation de vos interlocuteurs.

"Igaken et Mieken furent les berceaux et les tombeaux des clans ninja au Japon", Ah ouais ? Et Sagami et le clan Fûma, c'est d'la merde ?

Les shinobi du clan Iga, c'est des mecs ils ont fait grève ! Tu le crois, ça ? Les mecs qui se téléportent, qui se multiplient et qui connaissent des techniques mortelles ils font grève comme les gars de la SNCF !
http://www.oride.net/trivia/trivia369-376.htm
Ah, ils sont beaux vos "ninjas" !

Patataboy a dit…

"j'en déduis que vous connaissez de vrais japonais, mais pas de vrais ninjas..euh, "shinobi", pardon !"
le sous entendu à 2 cents du style, moi j'ai des vrais potes "Ninja" (je persiste et signe) et pas vous ... On t'as connu plus en forme !


Sinon j'ai pas parlé de Iga particulièrement (ni de Kôga ou Fûma d'ailleurs) mais de deux préfectures à l'ouest de Gifu, Sagami (Kanagawa maintenant) est à l'Est ... ca ne change pas grand chose.

Historiquement, les Ninjas étaient des assassins émigrant venus de Chine, donc arrivé par le port le plus proche de la Chine et le plus près de Kyoto (capitale historique), demandés par certains Daimyo à la l'Empire du Milieu pour éliminer certains seigneurs sans enfreindre le Bushi-Dô. Leur efficacité fut telle qu'ils restèrent au Japon pour d'autres mission ... en plus le Japon féodal était propice à leur donné du boulot, en espionnage, assassinat, vole, guérilla. Mais il leur fallait resté plus ou moins caché d'où la localisation autour de Gifu qui offrait une bonne couverture, permettait de contrôler les mouvements de personne (get-happen en tout genre) EST-OUEST et facilement accessible de Kyoto et Osaka.

oniwaban, suppa, rappa, mitsumono, kusa, Iga-mono sont les autres mots utilisés pour ces assassins


Et Fuma c'était plus des un regroupement de voleurs talentueux plutôt qu'un clan à proprement parlé.


moi aussi je peux me la péter

Anonyme a dit…

"get-happen" : ça écorche pas les oreilles mais un peu les yeux.
Ca pourrait presque laisser penser à une étymologie hétérodoxe.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.