lundi 27 novembre 2017

Parlons un peu sérieusement...


Tu en as évidemment entendu parler : Watsuki Nobuhiro a récemment été arrêté pour "pédophilie". Et de là, tout le monde pense que sa propre enfance a été violée, que désormais "rien ne sera plus comme avant" et que bien sûr "je ne pourrai plus jamais regarder Kenshin". Ce salaud de Watsuki a tué Kenshin !

Ma question est donc fort simple : doit-on séparer l'œuvre de l'auteur ?

Ma réponse l'est aussi : catégoriquement OUI !

Et ce pour 2 raisons.

1) Welcome to reality
Si le dégoût te vient si vite à la lecture du motif de l'arrestation du maître, c'est que tu te sens trahi. Et peu importe que Watsuki ait été arrêté pour "pédophilie", ton rejet de tout ce qu'il représente aurait été activé par n'importe quelle incartade à la morale, qu'il ait battu sa femme ou volé dans un magasin comme une vulgaire Wynona Ryder. Le vrai problème, c'est qu'il est tombé de son piédestal, d'autant plus violemment que s'il y a un mec avec une production clean et qui joue pas sur le fan-service, c'est bien lui.
Et ce problème-là, il vient juste de ton cerveau d'imbécile qui a décidé arbitrairement que les pompiers c'est forcément des gentils, puisqu'ils risquent leur vie pour sauver des gens qu'ils connaissent même pas, et que les infirmières c'est forcément des dames très dévouées qui s'occupent bien des personnes âgées. Et puis un jour tu apprends que tout n'est pas si facile et que tout ne tient qu'à un fil.
Et tant qu'on y est, sache que ton musicien préféré est sans doute un drogué alcoolique qui trompe sa meuf avec des gamines de 15-16 ans lorsque l'occasion lui en est donnée.
Ça y est ? Il va arrêter de penser que les artistes sont forcément des gens géniaux parce qu'ils font des œuvres qui lui plaisent ?

La réalité, c'est que pour être artiste il faut être taré, c'est la condition de base. Quand t'es "normal", tu deviens pas artiste, tu suis la voie "normale", celle dont tu penses qu'elle va te permettre de bouffer tous les jours et d'avoir une famille. Point.

2) Parlons pédophilie, justement.
Tu vas me dire : "oui, mais la pédophilie, quand même, y a pas pire !". Je ne peux pas me prononcer précisément sur le matériel qui a valu à Watsuki son arrestation, mais d'après les descriptions qui ont été données, il s'agirait de DVD qu'on pouvait se procurer "normalement" jusqu'en 2014 et qui depuis sont illégaux. En clair, le mec aurait été arrêté pour du porn périmé. J'insiste sur l'aspect purement législatif du truc, parce qu'il y a une différence fondamentale entre violer des gamins, regarder des gamins se faire violer dans des vidéos que personne de normal ne sait où trouver, et avoir des DVD de gamines nues achetés à une époque où c'était permis. Watsuki serait donc un pédophile "de circonstance". Poussons la logique plus loin : si demain la nudité des enfants dans les mangas (ce qui a déjà été proposé au Japon) passait, tu deviendrais toi aussi un pédophile de circonstance, pour peu que tu aies du Dr. Slump ou du Dragon Ball à la maison. Ne parlons même pas de publications comme Comic LO, dont on peut penser tout le mal qu'on veut, elles sont pourtant en vente libre et en consultation gratuite. Dans une logique inversée, les fumeurs de cannabis aujourd'hui traités de "drogués" en France et éventuellement poursuivis et criminalisés deviendraient, en cas de légalisation, des gens tout à fait normaux et la France étant ce qu'elle est, nul doute que des associations se créeraient pour mettre fin à la "discrimination des fumeurs de cannabis", et bien sûr gare à l'employeur qui oserait refuser d'embaucher quelqu'un sous prétexte qu'il fume des joints !

Tu vois, ça marche dans les 2 sens.

Évidemment, reste le problème souvent soulevé : "oui, mais consommer ce genre de produits encourage leur production". Bien sûr. Mon propos n'est pas d'innocenter Watsuki, mais de te faire d'abord comprendre que Watsuki et Marc Dutroux, c'est pas la même chose. Et ensuite de te faire comprendre qu'associer œuvres et auteur, c'est dangereux.

Par exemple, imagine que tu entres dans ma chambre et tu vois ce poster :


Tout de suite, tu penserais que j'ai un gros problème. Alors que techniquement, non : la fille a plus de 20 ans au moment de cette photo. Il n'y a donc absolument rien d'illégal à avoir ce poster dans sa chambre. Mais quand même, l'idée générale de la photo étant justement de faire en sorte qu'elle n'ait pas l'air d'avoir 20 ans, tu ne pourrais t'empêcher de penser (à raison, je penserais pareil) que je suis un pédophile. Pour un poster d'une nana majeure.

Alors qu'est-ce que tu penserais d'un mec qui aurait passé la moitié de sa vie à peindre des gamines à poil et à les sauter ?

Check this out : une photo de Nagasawa Marina


Un tableau de Paul Gauguin 


Avoue que c'est troublant.

Alors la question que je te pose maintenant, elle est simple : on fait quoi ? On appelle le Musée d'Orsay pour qu'ils annulent leur expo d'un pédophile qui s'amuse à cracher sa syphilis dans des gamines ? On appelle la FNAC pour leur dire de dégager les œuvres de ce pédophile notoire de Verlaine des rayons ?

Tu penses qu'il va rester combien de notre si enviée culture si on commence l'épuration ? On revient à l'époque des autodafés ? Et si demain on découvre que les pharaons étaient pédos, on détruit les pyramides ?

Évidemment, tu comprends bien que l'argument d'une "autre époque", ça marche pas : y a pas de "bonne époque" pour mettre son gros zizi dans des gamins, même si pour certains, la bonne époque, c'est pas si lointain que ça.

Il faut que tu t'habitues à ce que l'art, parce qu'il est ce qu'il est, est généralement produit par des gens déviants. Cette déviance est plus ou moins criminalisée selon les époques, mais l'œuvre doit rester intouchable. L'antisémitisme aujourd'hui sévèrement condamné n'a pas empêché Céline de remporter le prix Renaudot. Le communisme qui fait désormais sourire a failli coûter la vie à Charlie Chaplin.

L'auteur sera jugé (ou pas) selon les codes moraux de son époque, mais l'œuvre, précisément parce qu'elle est intemporelle, ne doit pas être condamnée à la place de son auteur.

C'est pourquoi je continuerai à apprécier Kenshin et à le lire si les volumes suivants sortent. Parce que l'œuvre ne ment pas.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien dit

GBleblanc Gbleblanc a dit…

c'est une question qui se pose au japon ?
Ici en occident entre Weinstein qui apparemment y à goûter et libération qui dans les années 70 faisait une pétition pour la pédophilie .Toute les œuvres faites par des pédophiles ne sont absolument pas censuré , nous sommes beaucoup plus hypocrites.

n a dit…

Et puis il y a ce truc dingue au Japon, tu es condamné en justice et toi et ton œuvre, tes éventuels trophées et prix, etc., sont mis à l'index, effacés comme si tout cela n'avait jamais existé (et plus aucun boulot n'arrive plus jusqu'à toi). Ça pousse loin le paillasson, le placard apparemment sans fond, et l'autruche ; mais ce n'est pas nouveau.

Enfin bon, pour revenir à Watsuki, pas de quoi en faire un plat, comme tu dis. (Et puis de toute façon, Kenshin, c'est pas terrible, y compris le nouveau manga. Le seul truc à sauver c'est peut-être l'anime Tsuioku-hen.)

Ton poussement de logique (avec Dragon Ball, Dr. Slump et la nudité) tombe à point, parce que pour le dernier remaster de Dragon Ball (Kai), les zizis et les fesses de Goku furent effectivement censurés...

Anonyme a dit…

Je comprends pas pourquoi tu beugles après nous, les hypocrites de blancs bien pensants alors que c'est pourtant au Japon que l'oeuvre du mec disparaît des télés et magasins façon photo stalinienne...

GBleblanc Gbleblanc a dit…

Meilleurs Vœux a toi et a ta famille , Bonne Année .

Anonyme a dit…

Bonne année vermine !
J'ai une question à te poser : le Japon, c'est pas un peu de la merde ?

Robert Patrick a dit…

@Anonyme : "y a du bon et du moins bon" est sans doute la meilleure réponse que je puisse te donner. Y a des tas de raisons de détester ce pays et des tas de raisons de s'y sentir bien, après, je sais pas si en additionnant ces raisons on arrive à une somme zéro...

Je crois que ça dépend aussi de l'expérience que tu y fais : y être célibataire peut être beaucoup plus agréable que d'y être marié avec enfants, ne serait-ce qu'à cause des contraintes sociales et financières.

Sûrement aussi beaucoup plus facile quand tu kiffes la solitude que quand tu la redoutes.

Donc je dirais que "le Japon" n'est qu'un concept et que la matérialisation de ce concept (nos projections incluses) fait que tu apprécies ou pas.

Anonyme a dit…

tiens Roberto ,
tu pourrais peut etre nous préciser (ton article est incomplet) quels étaient
les JAV avec mineurs autorisés ou vendus "sous le manteau" au japon..

il me semble qu a une époque le UJAV ou u15 etc..? (les dénominations, je t avoue que je ne connais pas ), mais bon nombre de jav avec des mineurs dit soft sont sortis a une époque, ca mettait en scene des jeunes nanas en dessous etc..sucant des glaces ou autre bien sur sans scènes de sexe... mais c etait pas terrible quand meme... il faut l'avouer..

à une époque, quelques japonais me disaient que c etait l occasion de mettre un pied à l'étrier pour devenir jeune modele, et surtout pour les mamans de se faire un peu d'oseille..

mais c était tourné de facon "pro"...

d'un point de vu "sociétal" et juridique, aurais tu plus d infos? ca mériterait un article plus approfondi il me semble..

a plus et ravi de voir toujours de nouveaux articles ici...c est mon refuge ...

Le Fan de JAV

Anonyme a dit…

En 2014, la possession de pédo-pornographie est devenue illégale au Japon mais il était déjà illégal d'en produire, diffuser ou vendre depuis longtemps. On parle quand même de plus d'une centaine de DVD dont certains acquis en juin 2015. Même avant 2014 c'était pas le genre de DVD qu'on trouvait dans un magasin d'AV "normal" ou dans le rayon adulte des magazines du conbini. Bref des DVD qu'il fallait déjà faire un certain effort pour acquérir car leur vente était illégale (mais leur possession non...).

proulx michel a dit…

Quand on pense à l'extraordinaire bouse humaine qu'était Beethoven...

GBleblanc Gbleblanc a dit…

P'tuin Robert t'es où ?

Robert Patrick a dit…

Ah oui, tu fais bien de poser la question, putain. Je me rendais pas du tout compte du temps.
Ça veut pas dire qu'il y aura un article dans la semaine, mais ce serait bien que j'en fasse un avant 2019, quand même...

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.