vendredi 8 mars 2013

Love is war (part.1)


Marrant comme le sous-titre du blog était rapport avec la ligne éditoriale du début et comment aujourd'hui on peut se demander ce qu'il reste de naïveté dans ma prose...

Et pourtant, la punchline ne change pas : "A toi, l’amoureux du Japon (= tu n’y es jamais allé mais c’est ton rêve absolu, parce que « le Japon, c’est le paradis, le plus beau pays du monde, les filles elles sont trop bonnes et elles font du cosplay !»), je dis : prépare les Kleenex, tu vas en prendre plein ta gueule".

Dans la série "on n'est jamais mieux servi que par soi-même", il faut avouer que le Japon se pose là : 99% de l'image que tu en as, c'est fabriqué sur place, comme ça on est sûr que tu vas bien nous idolâtrer comme il faut, t'inquiète, on a commencé par formater les gens de chez nous, nihonjinron-staïle, tellement c'est efficace on a toujours les doigts merdeux à force de les garder enfoncés dans le cul de nos compatriotes. Regarde comment on leur vend du Tôhoku comme la Terre Promise depuis 1 an, Ayase Haruka qui vient faire risette aux vieux, les oursons en pâte de sel Mako moulage qu'on te fait passer pour de l'artisanat local, mais comment donc ! Le Tôhoku, ça vous gagne !

J'entame donc aujourd'hui une série à base de réalité, et tu pourras commencer à comprendre que si je tape depuis longtemps, ce n'est pas tant sur le pays ou les gens, que sur la flagrance du mythe. Qui aime bien châtie bien.

Mythe n°1 : le Japon a dix ans d'avance technologique


Ah ça, putain, on en a bouffé de la technologie japonaise ! Il faut dire que le système est bien rôdé : tu fais un dessin animé avec des robots, tu fais rêver des millions d'otakus, et dans le tas il y en bien un qui va engloutir toute sa fortune dans la création d'un robot à l'échelle. Ça te coûte pas un rond et tu peux épater la planète entière en leur disant que t'as des robots comme dans tes dessins animés. À l'occasion tu fais une conférence avec un ASIMO qui monte 3 marches d'escalier, tu lui fais dire bonjour au premier président étranger en visite et le buzz continue, tranquille.

Mais...Euh... Sinon, y a combien de maisons qui sont équipées en robots, en 2013 ? Non, parce que l'avancée technologique d'un pays ça se mesure surtout à la MOYENNE technologique du pays, tu vois, donc si ton robot qui monte des escaliers ça concerne que 3 couillons dans un laboratoire pendant que tout le monde se gèle le cul chez soi en hiver parce que niveau BTP t'es encore au Moyen-Âge, ça le fait pas trop, quand même, non ?

Un des trucs qui épatent le plus les gens qui vivent ici, justement, c'est le RETARD technologique du Japon, figure-toi.

Genre le fax.

Tu vas me dire "ah ouais, mais là tu pompes un article de Cracked.com". Pas vraiment. Le mec a visité, pas vécu. Et crois-moi, le problème du fax vient pas tant de sa vétusté que de son principe d'utilisation : la ligne téléphonique vocale. Donc quand tu travailles dans une grosse boîte qui fait un mailing, quoi de mieux que d'entendre TOUTE TA PUTAIN DE JOURNÉE la photocopieuse qui envoie des fax et qui se mange des numéros qui répondent pas et qui font des bips interminables ET des messages de "ah ben on est bien désolé, mais c'est occupé" à travers tout l'open space. Et tout le monde trouve ça normal, bien entendu.

Je vais pas te reparler du chauffage dans les baraques, tu sais déjà que c'est tellement n'importe quoi que ces médiocres il leur a fallu une loi pour les obliger à construire des maisons "normales" dans le Hokkaïdô. Au secours. Mais juste pour l'exemple rigolo, quand tu dis à des Japonais que t'as froid chez toi, ils te répondent : "Comment ? Mais tu n'as pas de kotatsu ?!". Tu vois : dans la capitale d'un pays qui a 10 ans d'avance technologique, se chauffer en hiver, ça se fait avec une bouillotte électrique. Ça te montre un peu le vrai niveau intellectuel du pays : tout le R&D est mobilisé pour des gadgets (consoles de jeu portables, TVHD 3D, etc.), mais il n'y a pas de vision globale du problème, on est dans la solution ponctuelle et locale, genre "si le sol de ta maison est glacé, t'as qu'à mettre 3 paires de chaussettes", quoi.

Je vais te parler de l'isolation sonore. Ben ouais. Parce que pendant que le monde entier est au courant que le bruit est facteur de stress, le Japon, lui, n'a pas eu la note. Que je t'explique comment ça marche : au bout d'un moment, le bruit tu ne l'entends plus. Pourquoi ? Parce que ton cerveau filtre les fréquences. Sauf que ces filtres sont actifs et lui demandent de l'énergie. Le bruit du train toute la nuit à côté de chez toi ? Ton cerveau filtre. Et le matin tu te réveilles complètement crevé.

Mais le délire s'arrête pas là : non seulement ta baraque est toujours tellement bien isolée, que tes murs on dirait de simples grilles, mais surtout le pays s'ingénie à rendre le plus bruyant possible le moindre signal. Y a un camion qui tourne dans ta rue ? Tout le quartier va être au courant. Tu rentres dans une banque le midi, t'as l'impression d'être au pachinko, parce que les DAB silencieux, à quoi ça pourrait bien servir ? Et puis t'as remarqué : on n'a pas oublié la musique d'ambiance. C'est vrai qu'entendre la version instrumentale de "My Way", c'est exactement pour ça que je viens dans une banque retirer mon blé, connard.
Éloge de l'ombre, mais pas du silence...

Je te parle pas de l'internet, qui, s'il est rapide, est aussi bien dénué de tout. Au début, je comprenais pas pourquoi il y avait des rayons entiers de routeurs dans les magasins. Maintenant je sais : ta box internet, elle a la gueule d'un modem au cul duquel tu as juste UNE sortie RJ45. Le téléphone illimité ? Pourquoi faire ? Une prise supplémentaire pour brancher ta PS3 ou un deuxième PC ? Pourquoi faire ? Le wi-fi ? Pourquoi faire ? Juste t'as de quoi brancher UN PC, point. En 2013.

Et puis il y a LE grand classique de la technologie japonaise : les machines à laver. Ici, on lave à l'eau froide. Tu vas me dire : "dans d'autres pays aussi, économies d'énergie, sauvons la planète, bla bla bla...".

Ta gueule.

Si les Japonais voulaient sauver la planète, ils commenceraient par pas te filer 3 sacs et 2 prospectus dès que tu achètes une boîte d'allumettes. Ils commenceraient par pas laisser tourner leur moteur pendant les heures de pause juste pour avoir la clim' dans la bagnole. J'ai même vu des voitures tourner avec la clim' SANS personne dedans, juste parce que le mec voulait sans doute pas avoir froid quand il retournerait à sa caisse après son rendez-vous !
T'inquiète, Jo-l'écolo, le Japonais il en a rien à battre de ta putain de green attitude, trier ses déchets ça lui casse autant les couilles qu'à moi et s'il peut raser quelques kilomètres carrés de forêt pour y construire un putain de golf, il va pas se gêner.

La machine à laver, donc. Comme tu ne le sais peut-être pas, l'avantage de l'eau chaude, c'est qu'elle dissout les protéines que ton corps laisse sur les vêtements et qui les fait sentir la serpillière dès le premier lavage. À toi donc d'ajouter les produits chimiques (top écolo, n'est-ce pas ?) qui vont te permettre de porter tes fringues plus d'une fois, sauf en cas de grosse tache, bien entendu, où là personne pourra t'aider, parce que les blanchisseries japonaises savent pas enlever les taches non plus, d'où le nom, sans doute...

Bien sûr, tu peux toujours opter pour une machine qui lave à l'eau chaude, si t'as 2000€ à claquer dans une machine à laver comme un bon gros expat' que tu es, puisque déjà tu paies pas ton loyer. Il faudra juste m'expliquer comment un pays qui a 10 ans d'avance technologique peut oser demander 2000€ pour un lave-linge quand le voisin coréen t'en propose en France pour 6 fois moins cher.
Je réfute par avance "l'astuce" (ça, c'est une preuve de haute technologie : t'as un truc qui marche qu'à moitié, donc tu trouves des "astuces" pour en tirer le meilleur parti, plutôt que d'avoir un truc qui fonctionnerait correctement dès le départ, tu vois...) qui consiste à réutiliser l'eau chaude du bain : d'abord, prendre un bain tous les soirs c'est tellement une bonne idée pour la planète, toute cette eau consommée, et puis la pompe à flotte avec les tuyaux à travers la baraque, c'est TELLEMENT high-tech, Japon, fais-nous rêver !

La prochaine fois, nous parlerons de choses plus intimes...

26 commentaires:

Anonyme a dit…

"qui aime bien châtie bien" !!
Je viens de prendre conscience que tu n'aimes pas ce pays, tu l'adores (à moins que tu sois complètement masochiste, y'à belle lurette que t'aurais foutu le camp).
Plus je te lis, plus tu me donnes envie de m'installer au Japon ^^
(surtout vu l'état des choses en France aujourd'hui...les mentalités sont pourries...je m’arrête là sinon je t'écris un mémoire. Sérieux entre la "réalité" que tu perçois au Japon, et celle que je perçois ici, un seul constat: je croupis au purgatoire et tu gambades au paradis)
De toute façon m'en fous, l'année prochaine je viens au Japon et je me marie avec Ayase Haruka et Mimura c'est sûr !!

Zoda a dit…

L'isolation c'est vraiment le truc qui me fait le plus flipper si je me retrouve à Niigata l'hiver prochain...
Les machines à laver je savais pas ça par contre, c'est un peu ridicule.

Bon article sur les mythes en tous cas ouais.

Robot a dit…

C'est dingue je pensais la même chose,la pré-conceptualisation !

Arkanthrall a dit…

Encore un article épique!
Je présume que la suite de l'article sera sur la mentalité japonaise. Quand on ne fait que du réactif au lieu de faire du prévisionnel, ça ne peut qu'aller mal.

Unipr0n a dit…

Je m'attendais à un truc qui fasse plus rager, genre les geishas sont des putes true story dude mouhahaha, mais en tant que *puceau du Japon* je ne peux pas trop l'ouvrir. Sauf quand on voit encore la proportion de keitais par rapport à celle de /smartphones/... (2013 I-MODE OLOL)
Mais bon, c'est comme les caractères simplifiés, on te dit que c'est plus simple (ça a dix ans d'avance technologique) donc tu mets ton cerveau en pause et tu dis oui amen... [teasing de malade, dans mon livre qui sortira dans what mille ans je chierai là dessus].
L'internet japonais est encore a l'époque du sakoku, quand t'as pas une "IP de souche" fuck you dude.

Loup a dit…

Les robots
Je dois etre un des 3 couillons que tu cites vu que je bosse avec des robots humanoides ici :]
Meme si les robots humanoides japonais sont a la pointe de la techno pour l'instant, ils pourraient bien bientot se faire depasser . Ils sont en general bons pour construire des choses mais pour le soft, il faudra repasser.

Le bruit
C'est un des trucs les plus chiants. Tu vas a Biccamera, deja bien bruyant, mais en plus t'as un mec avec un megaphone qui fait la reclame pour un appareil a la con. Tu as juste envie de lui mettre le megaphone dans le cul.

Les machines a laver
J'ai lache l'affaire. Je prelave avec du produit vaisselle et de l'eau chaude les taches.

Internet et les telephones
Ils me font rever avec le wifi en plus pour 500 yen.
Tu ne parles pas des keitai et des abonnements avec des reductions chelou, dommage

Anonyme a dit…

Pour Internet, je serais plutôt du coté des japonais en fait.

La box à tout faire est une spécificité bien française donc je me passerais bien.
Car ça fait tout.. mais mal.

Mon fournisseur tout ce que je lui demande c'est de me donner la meilleur connexion possible.
Et si en France on pouvait ne payer que la partie internet des offres triple play, beaucoup de foyers ne paieraient que 10€ par mois.

Aucune Box ne vaudra un bon routeur wifi de grande marque.

Sinon pour tout le reste, entièrement d accord avec toi. J'ai vécu dans une piaule non isolée ou tu étouffais l'été et te gèlai les couilles l'hiver. La machine à laver était à eau froide...

Ama a dit…

C'est vrai que c'est bruyant le Japon, mais qu'est-ce que c'est bruyant. Partout, magasin, métro, les sirènes des pompiers qui te déchirent les tympans que même en te mettant 1 tonne de coton dans les oreilles, t'as le crâne en vrille. sans déc', toujours à annoncer ceci-cela. Sans déc', être sourd au Japon, c'est pas un handicap, c'est un skill XD !!

Pour isolement thermique, faut juste s'acclimater lol. Le premier hiver, 5 degrés dans l'appart (><). Quand tu te lèves, tu te demande si t'es pas mort. J'avais 2 paires de chaussettes, 2 Tshirts et 3 couvertures pour dormir ; bin j'me pelais trop ma race (je claquais des dents tellement fort que j'ai du atteindre shindo 1 plus d'un fois lol).
Là j'en suis à mon 4° hiver, je dors pied nu, 2 couv, un Tshirt, et quand il fait 9 degrès dans la cambuse, j'me dit qu'il fait bon :D
Je vais même au taf en basket/chaussettes en coton, polo/pull en laine/blouson en cuir simple (le même qu'au printemps quoi). -10°C dehors ? Même plus mal (^^)/

Alors quand on me dit que Hokkaïdô, c'est la sibérie, j'me dit que j'ai plus qu'à apprendre le russe (lol).

Ama, conzélateur

pchan a dit…

Mec, ton article a le mérite de mettre le Japon au niveau qu'il mérite, respect!

Anonyme a dit…

Robert is back. Ça c'est un putain de bon article à l'ancienne. Je l'ai lu en coulant un bronze, et ben bordel j'ai passé un super bon moment.

Ton article m'a rappelé mon premier voyage chez ma copine: elle voulait faire une lessive, je lui ai dit de laver ma chemise a 30% maxi parce qu'elle est délicate, elle m'a regardé avec des grands yeux et m'a demandé ce que je voulais dire. Je sui tombé de haut parce qu'au début j'avais halluciné sur l'aspect ultra moderne de cette machine pleine de boutons et de diodes qui clignotent et qui parle quand la lessive est terminée.

Youpi a dit…

Faut que je fasse lire cet article à ma femme japonaise, lol !

Elle qui est super super super fière et qui m'assure 12 fois par jour que les machines à laver japonaises (et le reste) sont des millions de fois mieux que nos européennes... oui, effectivement la machine à 3000 euros de tes parents fonctionne mieux que notre machine européenne... à 300 euros !
(encore heureux)

Merci, ça me donne de quoi argumenter :)

Robert Patrick a dit…

@Youpi : je sais pas si c'est une bonne idée de froisser l'ego de ta femme juste pour flatter le tien. J'écris pour des gens qui savent faire la part des choses et voient autre chose dans ma violence verbale que de l'aigreur et du cynisme, et tu sais bien que déjà chez les Français ça passe mal. Alors chez les Japonais qui prennent tout au premier degré...
C'est comme essayer de convaincre un militant de Ségolène Royal qu'il se démène pour une buse, je crois que c'est une cause perdue, donc je vais même pas essayer. Les gens qui sont fiers d'une machine à laver, si tu leur enlèves ça, qu'est-ce qu'il leur reste ?
Je pense que mon blog est vraiment le dernier truc à faire lire à des Japonais. J'imagine que vous avez déjà bien assez d'occasion de vous engueuler avec ta femme, sans que tu ailles exprès en créer. Mets-lui une cartouche, plutôt, c'est pas comme si les Japonaises mariées avaient l'habitude...

Anonyme a dit…

Sisisi elles ont l habitude....mais pas par le mari japonais。。。。。





Anonyme a dit…

Par contre, un truc qui reste bien hightech, c'est la JR et le réseau ferroviaire.
Fais un tour d'europe, là ou est né le Train il y 150 ans ( +/- ) et compare avec la JR.

Et puis bon, le japon reste plus hightech que certaines régions d'europe. Passe en wallonie, si tu as le courage.

HIT0 a dit…

J'aime bien mais faudrait qu'il fasse attention à la manière dont il cible ses critiques (je dis ça pour lui), il parle des beaufs tokyoïtes de base en disant "les japonais", "le Japon", ect, (même en admetant que la majorité des japonais sont comme on les décrits dans ses articles) à n'en pas douter si l'article était une critique sur l'Algérie par exemple et que ça aurait donc donné "les algériens sont comme ça", "en Algérie c'est comme ci", SOS racisme serait déjà sur les lieux. lulz

M'enfin bon, on connait la recette, à partir du moment où le discours se veut un peu cru, un peu vulgaire, un peu révolutionnaire, c'est connu que l'être humain ne sait en général pas faire la part des choses donc soit on idolâtre son article à 100%, soit on l'insulte.

Youpi a dit…

Oui oui, RP, rassure-toi, mon commentaire était du 2nd degré, (désolé, en le relisant je me suis rendu compte que ça ne se voyait pas franchement) ; jamais je ne ferai lire ton blog à une japonaise, qui va ensuite faire proliférer l'information auprès de ses compatriotes (le "téléphone japonais" est super efficace, au moins autant que le téléphone arabe !)

Mais bon, ma femme commence à être bien éduquée à la (cartouche) française...

Non bien sûr, j'adore le Japon et ma femme aime bien la France, mais ça fait un bien fou de lire ton blog dans lequel je retrouve tout ce que j'avais observé (et entendu), avec une justesse que je n'aurai jamais su trouver. Avec l'humour en plus.

Et au fond, tout cela est de bonne guerre. Les japonaises d'ici ne se gênent pas pour se plaindre de la France, c'est moi qui vous le dit !

Anonyme a dit…

je suis, je dois bien l'avouer, un peu déçu que tu ne parles pas de véritable technologie,
Je me souviens il a quelques temps avoir vu des bonbons qui font prouter sans l'odeur de marée,
c'est ça l'avenir car perso quand j'ai laché un mazout dans le métro au japon après une bouffe plutot grasse , les yeux se sont ridés encore plus autour de moi.

le fan de jag

Robert Patrick a dit…

@HIT0 : En l'occurrence, pas de racisme dans mes articles, tout est documenté soit sociologiquement soit journalistiquement. À part ce qui relève à l'évidence du second degré, tout est corroboré par les étrangers sur place, mais également par les Japonais ayant vécu à l'étranger. Malgré l'état délétère de la France, si les Japonaises de Paris font des pieds et des mains pour rester et ne jamais retourner au Japon, il y a peut-être une autre raison que le prix des sacs de marque...

Anonyme a dit…

Salut RP, super article, mais au fait sais-tu justemement pourquoi le BTP se trouve dans un tel délabrement ? J'ai vécu à Nagoya, et je me souviens clairement mettre gelé les roustons en hiver avec pour seul ami un vieux chauffage portatif au gaz (oui oui). Bien sûr il y a une vitrine technologique dans laquelle il faut investir(les robots blabla psp etc...) mais tu penses pas qu'il puisse y avoir d'autres raisons qui font que le gouvernement et plus généralement tout le monde, se foutent d'être chauffé comme à Sarajevo dans les années 70 ? Je suis sûr qu'une raison sociologique et journalistiquement exacte existe non ? ;-)

Amandine Cosson a dit…

Alors là, mec, t'es trop mon héro ! J'arrête pas de leur dire aux étudiants japonisants français! La dernière fois, je me suis fait viré d'un groupe de discussion de gens anti-nucléaire, pro-green peace, qui parlait sans savoir en brandissant des avatars "kodomo wo mamore", parce que j'essayais de leur expliquer en quoi consistait physiquement et chimiquement la réaction nucléaire et en quoi leurs idées d'un Japon green-green était de la savoureuse branloutaille... Ils m'ont virés du genre "si tu veux pas recouvrir le monde d'éolienne c'est que t'es contre nous!". On peut pas parler ou raisonner ces gens là, ce sont des gens qui n'ont aucune connaissance scientifique sur le sujet de l'énergie mondiale (oui, parce que c'est un problème uniquement japonais pour ces gens là, seul le Japon a besoin d'énergie). Ils ont pas comprit qu'il habite dans le pays le plus nucléarisé au mètre carré mais ils vont nous péter les baloches dans leur manifestation anti-centrale pour sauver les pauvres japonais. Je suis désolé pour ces gens là mais quand on confie des barettes d'uranium à des marchants de pomme de terre sur une zone sismique en activité, c'est que l'avenir des petits enfants on en a rien à cirer! :) et toc!

Fabrice a dit…

Très bon article. Ma femme japonaise qui vit maintenant en France est bien consciente de tous ces problèmes japonais. D'ailleurs pour elle le meilleur moment pour aller au Japon c'est le printemps. Cet hiver, je suis resté 15 jours, j'ai attrapé une sacré bronchite, 3 degré dans la maison la nuit, il y a bien sûr les couvertures chauffantes

Anonyme a dit…

Un bon documentaire (en anglais sous titré anglais) trouvé sur youtube http://www.youtube.com/watch?v=prNYOW0_kms

Je rejoins assez l'idée de Robert Patrick selon laquelle certains pays (pas que le japon, eh oui... il y aurait besoin d'un "Robert Patrick" pour chaque pays :) ) miroitent monts et merveilles au reste du monde pour créer une sorte de vénération,d'engouement. Quand je vois certains commentaires sur la toile a propos du japon par exemple on a vraiment l'impression qu'ils ont subis un lavage du cerveau!Ce sont des commentaires du genre :"touche pas a mon japon" alors que tout ce qu'ils en connaissent c'est le japan expo et naruto.
Ce n'est pas parce qu'on aime un pays qu'il faut perdre son esprit critique, en meme temps c'est présupposé qu'on l'avait à la base.
A contrario, ce n'est pas parce qu'on deteste un pays qu'il faut abandonner son objectivité.

Zap Brannigan a dit…

Effectivement Anonyme, il y a aussi d'autres pays qui n'hésitent pas à vendre du rêve à l'étranger pour attirer un max de touristes (suivez mon regard), allant expliquer à qui veut l'entendre que :
- la bouffe locale est la meilleure du monde
- même les sacs poubelle sont signés Hermès
- les mâles du coin sont blindés de testostérone, membrés comme des élans, et néanmoins romantiques et doux au possible.

Résultat, chaque année, des centaines de Japonaises vont s'échouer sur les bords de la Seine, à la recherche de dandys homos qui aiment à se rouler dans des pétales de rose tout en récitant du Verlaine.
On ne peut qu'imaginer leur déception en constatant que sur place, il pleut deux fois plus souvent que dans leur pays ; déception décuplée lorsqu'elles commencent à comprendre suffisamment la langue des autochtones pour mesurer la lourdeur des queutards qui font quotidiennement trois fois le tour de l'opéra Garnier. A quoi s'ajoute le fait que le chocolat local est gras, sucré, et donne donc des boutons (dès lors, où trouver du réconfort dans cette vie de misère ?). Le clou, c'est quand elles s'aperçoivent que leur barquette de lasagnes Lidl (parce que bon, la grande gastronomie Carrefour, c'est bien beau, mais une fois qu'on a claqué cinq ans d'économies en tailleurs Chanel, il faut bien apprendre à manger des plats typiquement français à moindre coût) ressemble en fait à un remake de "Mon petit poney", les arcs-en-ciel en moins.

Mr. Tanaka a dit…

Mmmmm, je ne sais pas où vous vivez, mais sans être un expat, on peut vivre, près d'une gare majeur de la JR, dans un des tokubetsu-ku, payer un loyer honnête, et ne pas mourir de froid.

Ma Manshon date de 2002, elle est relativement isolée pour que je n'ai à allumer l'air cond. que 5 fois cette hiver, et pour n'entendre les voitures que quand les flics poursuivent des bosozokus.

Ouais effectivement, quand on est dans un apato, ou pire une Sakura House, on se les pelle. Mais une Manshon du XXIeme siècle vaut bien n'importe quel appart sur Paris et bon nombre des apparts que j'ai visiter avant mon dernier déménagement avait le chauffage au sol.

Pour le fax, tu dois vraiment bosser dans un Kibboutz, dans toutes boites que j'ai fait, en 10 ans, je n'ai jamais du entendre un seul Fax. On est quand même au pays de Ricoh, Fuji, Canon, Epson, etc, faire une Photocopieuse/Fax qui ne fasse pas de bruit, c'est un peu leur truc.
Que leurs utilisateurs soient restés à l’ère Heian est, bien sur, une autre question.

Pour Internet, cf. commentaire précédent. Mec, y a la fibre optique dans n'importe quel ville de province de plus de 100.000 habitants; à Tokyo, c'est des offres 1Gb/s?!?!
A part la Corée, tu connais un pays mieux connecté au monde?
Et le prix, 1Yens par mois...

Et pour le tel illimité, demande à Ueto Aya, non?

Les seuls trucs, que je valide, c'est effectivement les machines-à-laver et le Kuriningu.

Mais je soupçonne fortement le lobby de l'industrie du textile de "subventionner" le secteur.

Robot a dit…

Pour vos pbs de machine a laver, ya pas moyen de leur coller un mitigeur eau chaude/eau froide directement sur l'arrivée d'eau de la machine,en réglant la température au pire au toucher? (n'y pense même pas!je te vois venir, bâtard...)
genre comme ça ...
[url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=413347vlcsnap.png][img]http://img15.hostingpics.net/pics/413347vlcsnap.png[/img][/url]

voici le lien direct,au cas ou ça ne fonctionnerait pas http://hpics.li/28ca817

C'est sur ça ne remplacera pas une machine à 2000€ (bordel!! 2000€ en France c'est le prix pour 10, qui chauffe l'eau,elles!) mais ça permettra au moins de ne pas abimer le linge avec du produit vaisselle...
Enfin...faut encore qu'il y ait un mitigeur a cote de la machine et que vous ayez de l'eau chaude (non là j'abuse...)
Et au cas où vous y arriveriez, ne pas mettre l'eau chaude à fond, parce que chaleur et tuyau en plastique font pas trop bon ménage si vous me passez l'expression; et je décline toute responsa... allez vous faire mettre si vous vous cramez en voulant jouer les mr plus que propre, je vous connais pas!!

Iriakun a dit…

Rien a rajouter sinon te dire que tu es mon idol, que de la realite, que de la rigolade...ecris un bouquin, ca sera un best seller!

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.