dimanche 11 décembre 2011

Le dimanche à Kawagoe c'est le jour de mariage.


Les Japonaises veulent un mariage comme dans les pubs, comme dans les films, avec des pétales de roses qui tombent d'un ciel vanille et une pluie de grains de riz à la sortie de l'église sans qu'il y en ait un qui t'arrive dans l'œil et qui te donne l'air d'avoir la myxomatose sur la photo de groupe en bas des marches.


Elles veulent une robe de princesse, des rubans partout, des filles d'honneur avec des ailes dans le dos, avec la musique d'Amélie Poulain en fond, comme quand tu entends la musique de Rocky à chaque entretien d'embauche.

Les Japonaises veulent du buffet délicieux mais qui fait pas grossir, du copain musicien *cough*Robert Patrick*cough* qui vient chanter une chanson en français parce que c'est romantique, et quand il met des pains toutes les 3 mesures parce qu'il est mal assis et qu'il oublie la moitié des paroles, c'est pas grave parce que de toute façon, les meufs, qu'est-ce que ça connaît à la musique ?
Alors tout le monde vient le féliciter et le marié il a les larmes aux yeux, et finalement tout le monde est submergé d'émotion, alors tu te dis que la prochaine fois tu pourrais aussi bien chanter "Saga Africa", tiens.

Elles veulent des tas de copines célibataires qui diront "いいな~" et qui ne jureront que par le kokusai kekkon en rêvant d'un Paris que tu n'as jamais connu.


Elles veulent passer la matinée chez le coiffeur pour obtenir une coiffure improbable à base de 50 épingles à cheveux, que quand tu aides à les enlever après, tu comprends que le coiffeur en question il a pas le même cursus que ton papa qui te coupait les cheveux avec les ciseaux de la cuisine...

Elles veulent toute cette imagerie féerique qu'on leur a vendue depuis l'enfance, de La Belle au Bois Dormant à Sex and the City.

Et elles ont raison.

Parce que pour peu que le temps s'y prête, tu passes une journée géniale, qui fera des photos de légende et des souvenirs inaltérables. Tu y rencontreras de charmantes demoiselles, elles aussi sur leur 31 parce qu'une fête de mariage tout le monde sait que c'est du crypto-o miai, et s'il y a moyen de lever de la Coréenne de passage, ben vas-y, gros, décapsule-moi ça.

Ce mariage était la raison principale de mon séjour au Japon, et j'ai la chance d'avoir immortalisé l'union de cet ami artiste, astucieux et intelligent, créatif et amoureux d'une femme magnifique, charmante, sexy et généreuse, tout aussi dingue de lui.

Je leur souhaite pas mes vœux de bonheur, ils nagent déjà dedans que c'en est à vomir.
Mais je les remercie pour cette note d'espoir en la race humaine qu'ils irradient sur chaque photo.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Félicitations aux mariés! Et bravo pour ton cynisme habituel teinté ici d'espoir et de foi en l'humain, ne t'inquiète pas cela devrait passer.

Trouduc a dit…

Les mariages c'est comme les enterrements, c'est mieux quand c'est celui des autres. Surtout chez les Japonais, peuplade étrange qui dépense en moyenne 50 000 euros pour un mariage en plastique: un costume à queue de pie argenté pas forcément du meilleur goût, une fausse église en carton pâte adossée à une boutique de souvenirs, un blondinet qui joue au prêtre alors qu'il n'a jamais foutu les pieds dans une église et qu'il est venu au Japon pour défourailler des jaunes...
J'ai beaucoup de mépris pour tout ce faux, ce m'as-tu-vuisme, cette façon ostentatoire d'étaler sa richesse à la gueule des copains et copines qui disent ii-naa urayamashii. C'est le niveau zéro de l’authenticité dont le point culminant est le mariage célébré à Disney Land. La cérémonie ne recherche pas la beauté pour l'art du beau, elle recherche le clinquant, le brillant, le trop, pour se sentir comme un "serebu". On se croirait chez Endemol. Je ne critique pas les mariés personnellement bien sûr, je critique ce glissement sociétal vers le tout matériel, le tout superficiel.

Cela dit je souhaite beaucoup de bonheur à tes amis.

adec1987 a dit…

@Trouduc : j'aime bien tes commentaires ^^

Et plein de bonheur aux mariés... qui n'ont pas pu éviter les stéréotypes du mariage (mais en même temps, c'est fait pour ça non ?)

blatomck a dit…

Tu es toujours a Kawagoe?

Ca me plairait de pouvoir partager une petite mousse avec une éminente personnalité de la blogosphère japonisante telle que Robert Patrick ;)

Robert Patrick a dit…

@blatomck : rentré en France pour l'instant, mais je devrais être sur Kawagoe pour 1 ou 2 mois d'ici février/mars, en attendant la validation de mon visa. ;-)

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.