samedi 29 mai 2010

Comme en France, alors ?!

Parmi les premières fois auxquelles j'ai eu droit cette année, il y a eu la première fois que t'as l'impression d'être en France alors que t'es à Tôkyô. Quand ton train arrive pas à l'heure.

J'ai passé une année entière au Japon, y suis retourné de nombreuses fois, ai emprunté tous les systèmes ferroviaires, JAMAIS j'ai eu le moindre retard pour quelque raison que ce soit.

Et là, en 2 semaines sur Tôkyô, j'ai eu droit à des retards quasi-quotidiens, que même quand ça n'affectait pas mon transport personnel, je voyais bien que sur l'écran du wagon on indiquait un retard quelque part sur la ligne. Entre deux pubs.

J'ai même dû attendre plusieurs minutes sur le quai le dernier train de la journée, occasion pour Akiko de nous expliquer que sur cette ligne-là il y avait régulièrement des suicides, parce que c'est la ligne orange et que la couleur orange attire les suicides. C'est pas les employés de France Télécom qui la contrediront...

Donc je retire tout le bien que j'ai dit sur la ponctualité des trains japonais. Que la ponctualité, hein !

7 commentaires:

Eric a dit…

Mouais, enfin... Comme tu le rappelles, les retards sont le fait de catastrophes naturelles (pluies auxquelles les lignes de banlieue comme la Odakyu sont plus ou moins preparees, typhon mais principalement suicides). C'est quand meme autre chose que des employes qui ne placent pas le sens du service en tete de leurs preoccupations de la journee, parce qu'une reunion syndicale ou un 3eme petit cafe c'est quand meme plus important.

Alex a dit…

Ah mais la 中央線 y'a des retards presque tous les jours. Pas grand chose, 5 mins mais c'est presque quotidien. La 京王線 aussi, le matin assez souvent. Et quand il pleut c'est 10/15. Les suicides après... c'est plus long. Bon par contre ils ont au moins la classe de te filer un petit papier à la sortie certifiant d'un retard sur la ligne à la date du jour. Comme ça tu peux être retard avec une excuse, même si le retard est pris avant ta station et ne t'affecte pas du tout 8)

Eyfiss a dit…

Et ce papier en France, il faut le demander. Encore que ces connards, me semble t-il, ont le droit de te le refuser pour moins de 5 minutes de retard.

Toujours est il que, au moins au Japon, ton train ne s'arrête pas entre deux stations sans raison apparente sans qu'on te dise ce qu'il se passe et combien de temps tu vas crever de chaud et de puanteur.

Manque de ponctualité à relativiser mon cher RP :D

Kamui a dit…

Il m'est arrivé une fois, un gros retard de 3 minutes sur un shinkansen... je n'ai jamais entendu autant d'excuses et de moshiwake nanani en l'espace de 3 minutes.

Gregg a dit…

Je me tape plus de 2h de train par jours a Tokyo et les retards ne sont pas si rare, surtout sur la chuo. Pour les mecs qui tombent sur les voies, c'est pas que des suicides. Il y a aussi pas mal d'accidents aux passages a niveaux ou bien des mecs bourrés qui tombent des quais (malheureusement vu une fois, un matin très tôt en gare de shinjuku)

senbei a dit…

Bizarrement, ça dépends vraiment des lignes. La Odakyu que je prends tous les jours pendant 3h minimum, c'est TRES loin d'être la pire, malgré un service généralement moyen (2 courbettes mais pas 3).

Les suicides quand t'as le train à 11H du soir qui bouge plus et que t'es bloqué à Fujisawa, là tu pleures un peu, voué.

Avant, j'avais beaucoup plus de galère sur la Keioh, et le pire reste pour moi la Den-En-Toshi, le retard est systématique, sans dec'.

On relativise vite la pseudo ponctualité dans le sens où 80% des élèves et amis arrivent à la bourre ou giri-giri.

Patataboy a dit…

Ah ouais ... la putain de ligne orange des suicidés.
Niveau études socios ils sont vraiment à la ramasse (ou alors c'est clairement une intention de rejeter la faute d'une erreur d'urbanisation sur un pauvre choix de couleur à 2 francs).
Alors qu'il faut juste se rendre compte que la Chuosen relie juste les 2 régions les plus pauvres de la mégalopôle.

Ça me rappel l'énormité qui m'avais été dite sur Fuji no Mori. Vous savez, cette forêt qui tue. Où il faut y aller en rappel sinon tu n'en sort jamais.
Alors oui de l'époque de la boussole, je comprends qu'on puisse s'y perdre ... la forêt est bourrée de magnétites, donc la boussole, elle sert juste à te perdre. Mais bon maintenant avec les GPS sur les portables, ou rien qu'en tenant le même cap, on ressort toujours d'une forêt. Quand tu crève dans fuji no mori, c'est pas à cause de la forêt, c'est parce que tu l'as décidé.

Enfin bon le Japon et ses stupidités chroniques c'est pas nouveau.
- Voir une gonzesse à poil fait saigner du nez.
- Manger trop de sucre fait aussi saigner du nez. (Donc rouler une pèle à une gonzesse à poil qui en plus a du gloss à la fraise te fais mourir d'hémorragie en 5 minutes)
- Si on se brule les doigts, il faut se toucher le lobe de l'oreille (Alors oui c'est bien l'endroit externe du corps qui soit le plus froid ... mais entre nous, une brûlure ça se soigne par de l'hydratation. Donc à moins que tu ne laves tes oreilles qu'une fois l'an et que le reste du temps, le cérumen de tes oreilles nappe copieusement tes lobes au points d'avoir des oreilles en biafine naturelle, utilise de l'eau ou un corps bien gras pour une brûlure, tes doigts rôtis apprécieront bien plus.)

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.