lundi 14 septembre 2009

Des envies de tuer...

Putain, les gens ont vraiment AUCUN respect !

Des illustres inconnus qui viennent faire chier sur Youtube pour qu'on supprime des vidéos où ils apparaissent (parce que genre ils perdent de l'argent quand on les voit en vidéo, surtout au Kôhaku, hein, bande d'ingrats !), des chaînes comme la Fuji Telebi qui font supprimer des vidéos également, une putain de chaîne GRATUITE, quoi, et tout ça fout un beau bordel dans mes précédents articles. Bon, ça vous fait aussi des liens vers des vidéos en HD, mais merde, y avait des vidéos INTROUVABLES dans le tas !

Gars, dès que je suis une reusta au Japon, je te promets que je vais aller fumer tous ces fils de tainp' en leur expliquant à coup de chandelier à cinq branches dans la gueule comment on évite de bousiller son marketing pour des raisons de merde.

Ils ont le droit d'être con, mais pas quand ça pourrit MON travail.

Du coup, les anciens articles sont en remaniement pour l'instant...

27 commentaires:

Alex a dit…

dans les commentaires de DK il y avait noir c'est noir de Johnny chanté en japonais par lui-même, un truc introuvable collector, lulz et tout et tout, et quand j'ai voulu le montrer à mon daron ca avait été suppr aussi. MERDE QUOI.

Ils veulent pas d'un recueil universel de la culture ces enfoirés de marchands /FOU/

Nesterou a dit…

Bah le nombre fois que ça arrive de voir une vidéo qu'on adore disparaître u__u...
J'espère qu'ADOPI va pas foutre son grain de sel la d'dans.

Armand a dit…

Tu sais Robert, je t'aime. Quand tu postes.
Enfin, quand tu postes ici, pas sur ton site pour apprendre le Japonais et pour lequel il faut déjà avoir étudié pendant 10 ans pour lire les kanjis.

Non, ce n'est pas un reproche, juste de la frustration. Celle du type qui après 2 ans de cours, ne comprends toujours rien à tes leçons, dont pourtant certaines ont été spécialement rédigées (et avec talent) pour les débutants.

Mais ne boudons pas notre joie : un post inutile est un post quand même, et la musique de tes mots fais toujours naitre de coupables et sensuels frissons dans les plus intimes parties de ma personnalité.

El Muchacho Masqué a dit…

Moi j'dis vient ont les frappes aves des smiley ces enculés.

Robert Patrick a dit…

@Armand : comment tu fais, au bout de 2 ans de cours pour :
1) ne pas arriver à lire les kanji ?
2) ne pas arriver à maîtriser la syntaxe d'une phrase de base en japonais et conséquemment toutes les locutions qui peuvent s'y placer ?

Je crois que je connais la réponse... :-(

RK a dit…

Bah surtout qu'il y a Rikaichan pour te les lire sur mesure.

Fait chier les liens qui mènent à une gal qui disparaissent subitement...

senbei a dit…

Cet article fut publié 3 jours trop tard...

Senbei, CEO de la branche nippone du Djihad Islamique.

Robert Patrick a dit…

@RK+Senbei : WHAT ?!!!
C'est dans quel article le lien de la gal qui a disparu ?

Armand a dit…

Mon Pat', je te vois venir, avec tes histoires de méthode, de travail, et d'immersion.
Mais, le sais-tu mon p'tit Lu, j'ai suivi tes conseils, ainsi qu'un paquet d'autres,avec une rigoureuse mais salutaire discipline.

Je comprends tes leçons. Je connais les structures de base, et suis capable de traduire les exemples que tu écris en français.
Mais les exemples en Japonais, censés clarifier la chose, sont simplement illisibles. Si tes propos sont opaques pour quelqu'un comme moi qui connais déjà une soixantaine de Kanjis, combien plus le seront-ils pour le débutant complet, à qui s'adressent pourtant tes premiers posts ?
Exemple: 11 août 2008, première leçon en tant que telle, "La phrase Japonaise de base. Première série d'exemple: " スピールバーグさん は   映画監督  です。.
Il est quoi, Spielberg ? Va savoir !
Deux leçons plus tard, toujours dans la partie introductive, leçon "complément du nom", un autre chef d'oeuvre : "兄の武の友達の田中さんは日本語の教授の従兄のレオポルドの医者です. Combien de tes lecteurs aux yeux mouillants d'espoir ont vu leurs rêves se briser sur cette phrase comme une barque trouée sur les remparts de Saint Malo ?

Pouvoir lire les exemples est nécessaire.
Que tu fasses partie des gens qui conchient l'utilisation des Rōmaji est concevable; saute cette étape si tu la juge superflue. Mais pourquoi sauter les kana ? pourquoi ne donnerais tu pas à tes lecteurs, après leur avoir permis d'apprendre ces syllabaires, la joie immense de pouvoir te lire ?

Toi qui prétends lutter contre le bourrage de crâne systématique des étudiants -( "Ah ça, j'en ai vu des gens remplir des feuilles de kanji..." )-, tu nous en sert des platrées bien grasses alors que le sujet est la structure de base de la langue.

C'est terriblement frustrant. Voilà, je pense, pourquoi tant d'apprentis se retrouvent contraints d'aller chercher ailleurs du matériel médiocre, mais abordable.

Ah, Robert Patrick, quand mettras tu ton génie au service du bon sens ?

Robert Patrick a dit…

@Armand : ah ben oui, je le voyais venir gros comme une maison...
Donc au bout de 2 ans de cours, connaître 60 kanji ça t'interpelle pas ? Tu te rends compte que c'est moins d'un tiers du nombre de radicaux existants ? Que c'est moins que ce qu'apprend un Japonais dans sa première année d'apprentissage (80 kanji) ?
Une des toutes premières leçons imposait le matériel nécessaire au travail, à savoir Firefox+Rikaichan. Avec ça je peux te mettre des plâtrées de 50 kanji et tu peux encore les lire...

2 ans, 60 kanji, j'ai bien peur d'avoir trouvé là un argument ad hominem. Va bosser, feignasse !
Quant à Spielberg...

Mackie a dit…

Wow... 60 Kanji en deux ans!!!
non mais tu fous quoi?
Sérieusement tu devrais être plutôt à 600 (et encore sans trop te faire mal hein).
RPatrick, j'adore ton blog.

Clarence Boddicker a dit…

Moi j'en suis à deux kanjis... en 10 ans !

Et bien je vous emmerde ! Et je rentre à ma maison !

Clarence, buddy of Cartman

RK a dit…

Rechecke tes liens RP !
T'as plein de trucs qui ne sont plus visibles.
Et ça casse les couilles.

Clarence, t'es une surcouille :D

El Muchacho Masqué a dit…

Armand tu tes fait owned violent. J'dis sa j'dis rien.

Patataboy a dit…

En tous les cas Armand n'est pas à l'Inalco car tu dois t'en bouffé environ 300 en première année ... avec 2 UV d'écriture ... elle est pas bien pourrie leur méthode.
Bon en même temps c'est leur UV d'élimination pour virer 80% des otakus qui pensent qu'apprendre le Japonais c'est aussi "cool" que de mater des animés ou de lire des "Naruto" dans sa langue.
Et si tu veux faire autre chose que de l'interprétariat ... passe ton chemin, a l'Inalco nous sommes un institut gamin, ici tu apprendras la langue mais surtout la culture avec la moitié des UV pour la culture (la grande la vraie, pas celle que tu vois tous les jours dans la rue, non, non, celle des bijutsukan, l'art, la géographie, l'économie.
Quand apprendront nous enfin une langue de manière pragmatique dans ce putain de pays.

Ah ouais! j'avais pas fait gaffe mais je suis partit en coup de gueule ...

Clarence Boddicker a dit…

Ah ah ah ! :D

Eh Patataboy, si tu apprenais déjà à écrire Français (avec une majuscule, j'ai du respect MOI) dans un premier temps ?

Non mais, en fait, comment je vous kiffe trop les japonisants !

Je penserai à vous en buvant mon verre de champ' au Ritz-Carlton, quand vous ferez la plonge dans un Yoshinoya !

Chuss les enfants !

Clarence, polyglotte au champagne

feric jaggar a dit…

Je te fais de gros bisous, rien que pour ton dernier com', mon Clacla !

FERIC, patraque.

Anonyme a dit…

En même temps, ici on voit débarquer des gars de l'Inalco tout fiers d'eux et qui sont pas foutus d'aligner trois mots sans avoir l'air de réfléchir pendant 2 minutes ou qui parle comme comme des robots au bout de 3 ans.

Et puis 300 kanji la première année, j'espère que ça accélère après parce qu'à ce rythme là, il te faut 6 ans pour lire EGG en attendant ton train pour aller faire la plonge chez Matsuya.

Institut ou pas...
Je dis ça, je dis rien.

Eled. a dit…

"Sérieusement tu devrais être plutôt à 600 (et encore sans trop te faire mal hein)."

J'veux pas trop pousser un débat sans grand intérêt mais, n'oubliez pas que tout le monde n'est pas à l'Inalco ou en train de faire du japonais à temps plein. Certains bossent et/ou font des études parfois très prenantes. Arriver à ingurgiter (correctement) des centaines de kanji en sus, ça n'est pas à la portée de tout le monde !

Bon après, 60 kanjis en 2 ans ça reste peu, je ne sais pas combien de temps tu peux consacrer par semaine à l'étude de la langue, mais il doit sûrement y avoir corrélation.

Robert Patrick a dit…

@tous : bon alors pour tous ceux qui se demandent combien de kanji il faut connaître par an, ou dans sa vie, j'ai juste envie de dire que dans une année il y a 365 jours, donc en 2 ans ça fait plus de 700 kanji si on apprend UN SEUL kanji par jour.

Et un seul par jour, ça te prend 15 minutes, le temps de l'apprendre tout seul (lectures, sens, graphie) et d'aller ensuite chercher sur Google des phrase où tu le trouves en contexte pour le retenir correctement.

Donc ou bien tu décides de te mettre au japonais et tu fais les efforts qu'il faut, ou bien tu décides de pas te mettre au japonais.

Et sinon, Clarence Boddicker est évidemment un mytho, je suis sûr que si je le prends en tête à tête il m'avoue une vingtaine de kanji qu'il n'est même pas conscient d'avoir appris... ;-)

Eled. a dit…

15min ?
P'tain j'dois être attardé alors, arriver à en intégrer un en 15min, ok. Après faut arriver à maintenir tout le bordel derrière et c'est ça qui prend un temps considérable.
Une fois que t'en es à plusieurs centaines de kanji, si tu ne peux pas pratiquer un minimum, ça part.
Ou alors je m'y prends mal ?

Sinon j'suis d'accord sur le fond, quand on veut apprendre une langue, n'y tremper que le bout de l'orteil ça te fait pas avancer des masses. M'bon, parfois on doit composer avec des éléments contraires..

mathieucombet a dit…

Ouais en fait pour les kanjis moi cela me fait toujours penser à des mecs que je connaissais et dont le petit jeu favori était de toujours de savoir lequel en savait le plus..genre et moi j'en connais 2547 maintenant et toi,..ho que 1253???, et genre bien sûr quand il y avait plein de monde autour(surtout des blondasses),pour qu'on entende bien combien ils en connaissaient, et montrer ainsi leur supériorité robotique..quels connards...bon ok je suis un peu aigri de n'en connaitre que très peu:), mais je m'en fou tant que ceux que je sais et que j'apprends sont dans un contexte que je kiffe, sinon je ne retiens presque que dalle de toute façon, alors...:).
Sinon pour les vidéos de you-tube..sur que c'est chiant, et surtout tellement hypocrite, comme si c'était tellement catastrophique pour les "carrières" des certains(dont je suis sur qu'on peut trouver des vidéos encore plus trash..en cherchant bien..c'est bien connu que internet et poubelle cela va souvent ensemble.
Sinon excellent tes articles..moi je trouve même que tu es dès fois trop soft:)

megane-kun a dit…

Patataboy >>> tu n'existes pas vraiment n'est-ce pas? Tu viens troller en jouant le rôle du mec à l'inalco qui fait du otaku bashing (apparemment ça se dit dans les milieux japonophiles branchés, si cette aberration existe) et se flatte d'apprendre le japonais pour pouvoir lire Kawabata en version originale et en comprendre toutes les subtilités.

Mais en vrai tu n'existes pas, hein? Rassure-moi...

Parce que j'ai été dans ta fac merdique (et pas qu'un peu) et je vais te dire une chose : il n'y a PAS de mauvaise raison d'apprendre le japonais. Juste des mauvaises méthodes.

Si le mec est fan de Naruto et qu'il a l'envie d'apprendre pour pouvoir se faire l'intégrale en VO, c'est tout aussi respectable que ta connerie de vraie culture, ikebana et cérémonie du thé.

Pour preuve, un camarade de classe était le plus gros geek de super-sentai du monde. Et c'est celui qui a eu les meilleurs résultats aux examens et hop, année scolaire dans une université japonaise aux frais de la princesse l'année suivante.

Mais si tu étais sincère dans ton commentaire, tu ne comprendras certainement pas ce que je veux te dire. Va continuer à ingurgiter tes kanjis.

Nao a dit…

J'apprends le Japonais depuis six mois (un semestre de cours du soir).

Je connais une trentaine de Kanjis, ou grand max 40 avec ceux que j'ai retenu inconsciemment.

Je voudrais dire à toutes les brutes mi-homme mi-machine qui buchent comme si leur vie en dépendait qu'on est pas tous des étudiants.

Je prends des cours du soir, après le boulot, trois heures par semaine. J'ai un boulot prenant et une vie qui va avec. Je ne peux tout simplement pas consacrer quatre heure par jour à une seule activité.

Je comprends que les étudiants en Japonais n'aient que ça à faire. Ils veulent parler la langue en trois ans, eh bien tant mieux pour leur pomme. Qu'ils passent huit heure par jour à bouffer du Kanji, qu'ils continuent à se faire entretenir par papa et maman et qu'ils nous foutent la paix.

ça m'a pris sept ans pour apprendre à parler Anglais, comme tous les jeunes français; et ça m'en prendra certainement plus pour le Japonais. C'est très bien comme ça.

Robert Patrick a dit…

@Nao : il s'agit justement de rentabiliser les efforts investis.
pas besoin de bosser comme une machine pour retenir 1 kanji par jour, puisque ça prend 15 minutes.
A ton avis, est-ce qu'on a une meilleure appréhension de la langue française en mettant 6 mois à apprendre l'alphabet ou en apprenant l'alphabet le plus vite possible ?

Clarence Boddicker a dit…

"Qui c'est les plus forts ? Evidemment c'est Drink Cold !"

Putain, comment toute la rédac' vient troller chez toi ! Manque plus qu'Emi tiens.

Bon, c'est où qu'on l'installe notre buvette ? Vu que t'as du retard à nous livrer tes billets ?

Clarence, la fatwa sa mère sur les japonisants

PS: Maintenant que tu le dis, je crois bien que j'en connais 5 de kanji !!!! Je progresse (j'en vois qui rigolent). A mon rythme quoi...

RK a dit…

Moi, j'ai décidé de faire simple.

Quand je suis au boulot, une clope, un kanji. Soit 8 pauses de cinq minutes par journée de travail, 8 kanjis mémorisables.

That's the method dudes !

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.